Nouvelles modalités d’accès aux études de masseur-kinésithérapeute

Les plus marquantes

Nouvelles modalités d’accès aux études de masseur-kinésithérapeute

En application des modifications apportées à l’accès aux études de santé (voir notre info), les modalités d’admission dans les instituts préparant au diplôme d'Etat de masseur-kinésithérapeute sont redéfinies par un arrêté du 17 janvier 2020.

À compter de la rentrée universitaire 2021, pourront être admis en première année d'études préparatoires au diplôme d'Etat de masseur-kinésithérapeute :
  • Les étudiants ayant validé une première année universitaire d'une formation du premier cycle de l'enseignement supérieur. Lorsque cette formation ne relève pas du domaine « sciences, technologies, santé » ou de la mention « sciences et techniques des activités physiques et sportives », les candidats doivent avoir obtenu les 10 crédits ECTS minimaux dans des unités d'enseignement relevant du domaine de la santé.
  • Les étudiants ayant validé une année de formation du premier cycle de l'enseignement supérieur spécialement proposée par les universités comportant une unité de formation et de recherche de médecine, de pharmacie, d'odontologie ou de maïeutique.
Des dérogations à ces dispositions sont prévues pour les étudiants ayant validé une première année commune aux études de santé (PACES) au titre de l'année universitaire 2020-2021, ainsi que pour les étudiants ayant la qualité de sportif de haut niveau.

Une convention, signée entre le directeur de l'institut de formation en masso-kinésithérapie et un ou plusieurs présidents d'universités, précise les modalités et critères de sélection retenus pour l'admission des étudiants en fonction de leur parcours de formation antérieur, et le nombre de places ouvert aux étudiants issus de différents parcours.

Les instituts de formation en masso-kinésithérapie n’ayant pas signé cette convention au 15 mai 2020 ne seront plus autorisés à accueillir une nouvelle promotion d'étudiants pour la rentrée 2021.

Consulter l’arrêté du 17 janvier 2020

Ajouter un commentaire sur le site