*

Données par département

Département de la Creuse

Avec près de 120 000 habitants, la Creuse est le deuxième département le moins peuplé derrière la Lozère.

Longtemps marquée par un exode rural massif, la déprise démographique est aujourd'hui liée au seul vieillissement de la population. En effet, le département bénéficie d'une attractivité migratoire qui atténue la baisse de la population.

Sur le plan économique, l'agriculture, essentiellement orientée vers la production extensive de bovins à viande, tient une place importante.
Le secteur industriel, peu étoffé, s'avère relativement diversifié entre métallurgie, agroalimentaire et fabrication d'articles meublants.
Le secteur non marchand est très présent, notamment les fonctions liées à la santé et à l'action sociale alors que les services marchands, à l'exception du commerce, sont peu développés.

Les revenus sont faibles : un Creusois sur cinq vit en dessous du seuil de pauvreté. En termes de niveau de vie, ce constat peut être relativisé par un accès au logement moins onéreux qu'ailleurs.

Un Plan Particulier pour la Creuse (PPC) a été signé le 5 avril 2019 à Felletin afin de redynamiser le département (voir ci-dessous).

Plan de redynamisation pour le département

Le Plan Particulier pour la Creuse (PPC) a été signé le 5 avril 2019 à Felletin. Mis en place à partir des besoins exprimés par les acteurs locaux (élus, parlementaires, entreprises, associations), il doit permettre à l'Etat de mobiliser 80 millions d'euros pour financer 118 projets couvrant  plusieurs priorités :

1. Valoriser l’image et les atouts de la Creuse :

  • Promouvoir une agriculture et une industrie agroalimentaire durables : l'Etat accompagnera les agriculteurs pour diversifier leur offre et aider les jeunes à s'installer et à développer les circuits courts et la consommation durable.
  • Faire de Guéret une grande capitale du sport et des loisirs de nature avec la création d'un centre de préparation aux Jeux Olympiques et Paralympique de Paris 2024 dans la discipline du VTT et faire du territoire une destination phare du tourisme vert et culturel
  • Développer les savoirs-faire autour des Tapis et Tapisseries d'Aubusson
  • Soutenir la labellisation du Lycée des métiers du bâtiment de Felletin en tant que "Campus d'excellence - cité des bâtisseurs" en lien avec la Région Nouvelle-Aquitaine, le rectorat et la fédération des métiers du bâtiment.

A noter également la mise en place d'un accueil et des formations pour 100 réfugiés statutaires par an, l'accompagnement et la création du label "bâtisseurs de la Creuse", la création d'un musée des maçons de la Creuse et d'une plateforme numérique dédiée aux travaux de rénovation du bâti.

2. Soutenir les entreprises innovantes, créer, développer et conforter les activités productrices de valeurs ajoutée et d’emploi. 
L'Etat souhaite créer et développer la filière Santé autour du canabis à vocation thérapeutique, soutenir la filière Domotique et santé, accompagner la mise en place d'un fonds d'amorçage dédié aux start-ups de la filière Santé et Numérique et la création d'une plateforme numérique territoriale "e-santé Creuse".

3. Accentuer les conditions du bien vivre en Creuse en mettant en place un plan d'action départemental visant à améliorer l'attractivité des métiers de l'aide à domicile et la qualité de vie au travail des professionnels.

En matière d'éducation, l'Etat s'engage à maintenir durant 2 ans un taux d'encadrement dans l'éducation supérieur ou égal à7 professeurs pour 100 élèves, à accompagner les jeunes dans la préparation au concours de gardien de la paix, organiser les sessions déconcentrées des jurys de recrutement des adjoints de sécurité, mettre en place un programme de réussite éducative à Aubusson et Bourganeuf. 

Il s'engage à  :

  • faciliter l'accès à un master 2 d'Infirmier de pratiques avancées de l'IFSI, en lien avec la Région 
  • accompagner la création d'une licence pro Sciences sociales et domotiques sur le campus de Guéret 
  • accompagner la mise en place d'ici 2020 des équipements pour permettre à la fois l'enseignement à Guéret des modules médicaux constituant la licence et le suivi à distance de l'intégralité du 1er cycle de formation aux professions médicales
  • accompagner la création d'un DEUST Activités physiques et sportives (APS) et d'une licence pro Animation, gestion et organisation des activités physiques et sportives.


Lire le Plan Particulier pour la Creuse et le dossier de presse

La question de l'emploi

En 2013, l’emploi total était estimé à 41 200, soit 1,8 % de l’ensemble régional (32 800 salariés et 8 400 non-salariés). Ces derniers représentent un emploi sur cinq, proportion la plus forte de Nouvelle-Aquitaine.
Le bassin de Guéret concentre 69% des demandeurs d’emploi du département et celui d’Aubusson en recense 31%.

La part de demandeurs d’emploi inscrits depuis plus d’un an en Creuse est supérieure à celle observée sur le plan national : 49,3% contre 44,7%. Cette part atteint 51,5% dans le bassin d’Aubusson. De faibles qualification et niveau de formation sont observés en Creuse comparés au niveau national : 34,3% des demandeurs d’emploi sont sans qualification et 64,5% ont un niveau de formation inférieur au BAC. 

 

Dossiers associés

  • *

    Territoire de Guéret

    La Région a adopté un nouveau contrat de dynamisation et de cohésion du territoire de Guéret.

    Consulter
  • *

    Territoire Sud et Ouest Creuse

    La Région a adopté un nouveau contrat de dynamisation et de cohésion du territoire Sud et Ouest Creusois.

    Consulter