*

Données par département

Département de la Corrèze

Le territoire de la Corrèze comprend trois bassins d’emploi (Ussel, Brive et Tulle) et compte 286 communes.

Avec près de 2 425 000 habitants en 2015, la Corrèze est le deuxième département le moins peuplé de la région Nouvelle-Aquitaine après la Creuse.

On comptait près de 1 406 000 actifs dont 55 000 emplois salariés privés fin 2017.
Le bassin de Brive concentre 59% de l’emploi salarié.
Le chômage demeure contenu, mais la part des demandeurs d’emploi de plus d’un an est importante.

Parmi les 5 métiers les plus recherchés par les demandeurs d'emploi, les deux premiers concernent les services à la personne et à la collectivité.
Le département se décompose en trois zones d'emploi, dont la vulnérabilité et la ruralité sont croissantes en allant vers l'est.

21,3 % des emplois salariés sont issus du secteur de l'industrie (soit 11 600 salariés).
En 2017, la Corrèze était en hausse en ce qui concerne les effectifs du secteur des services avec +1,7 %. L'autre secteur en augmentation était celui du commerce avec +0,5%.
L'agriculture est diversifiée et fortement recruteuse de saisonniers. Si l'élevage bovin reste dominant, le département se caractérise également par sa production fruitière. Plus de 40% de la surface départementale est composée de forêt.
La filière bois est développée notamment dans le bassin d'Ussel. C'est d'ailleurs le 3ième département pour la récolte de bois et le sciage après les Landes et la Gironde. L'industrie est en lien avec les ressources naturelles du territoire soit ¼ des emplois dans l’agroalimentaire (bassin de Brive) et le travail du bois.

Il existe une forte représentation de PME-PMI industrielles dans la sous-traitance aéronautique-spatial-automobile, avec une spécialisation en en Electronique-Optique (1 emploi régional sur 8) et en Mécanique industrielle-Métallurgie bénéficiant de l'effet Mecanic vallée.

Territoire de la Transition écologique

Le département de la Corrèze a été promu en juin 2019 sur un contrat de territoire écologique, lancé par le ministère de la Transition écologique et solidaire. (voir notre actu

Il met en avant des actions de promotions des énergies renouvelables (méthanisation, photovoltaïque), de l’agriculture durable avec la création d’une filière de porcs biologiques ou le développement de circuits courts, ou encore la préservation d’espaces naturels avec la création d’une réserve internationale de ciel étoilé et d’une réserve de biodiversité.

Le Contrat de Transition Ecologique du département de la Corrèze, lancé en 2018, a été signé le 14 juin 2019. Il met en avant des actions de promotions des énergies renouvelables (méthanisation, photovoltaïque), de l’agriculture durable avec la création d’une filière de porcs biologiques ou le développement de circuits courts, ou encore la préservation d’espaces naturels avec la création d’une réserve internationale de ciel étoilé et d’une réserve de biodiversité. En savoir plus.

Pacte Territorial d'Insertion de la Corrèze

Le Conseil départemental de la Corrèze propose, dans le cadre de son Pacte Territorial d'Insertion (PTI) 2016-2018, 29 actions d'insertion sociale ou professionnelle permettant d'activer et d'optimiser les parcours d'insertion.

Il ressort une dynamique de travail partenarial renforcé et resserré autour des acteurs de l'insertion et une mutualisation des dispositifs et des moyens pour activer un spectre de réponses le plus large et le plus complet possible.

Pour cela, un avenant à ce pacte a été reconduit sur 2019-2021 en 30 fiches actions.

Quatre constats majeurs : une systématisation de l'accompagnement, une employabilité renforcée, une meilleure accessibilité et lisibilité des offres d'emploi et une coordination dynamisée.

Cette dynamique positive constatée doit pouvoir perdurer au travers des 4 grands axes stratégiques et les faire évoluer en fonction des besoins des publics et des territoires :

  • Systématiser et renforcer l'accompagnement des bénéficiaires du Rsa avec la création et la mise à disposition de répertoires à destination de professionnels tel qu'une plateforme collaborative emploi insertion et utiliser Boost emploi, la consolidation de base de données relatives aux bénéficiaires du Rsa ...
  • Redéfinir et rénover l'offre d'insertion sociale ; Proposer une offre de services adaptés pour favoriser l'employabilité des personnes
  • Mettre en lien l'insertion avec le développement économique
  • Renouveler les modes de gouvernance.

Initiative locale : Les Clés de l'emploi

Dans le cadre de sa politique départementale d’insertion, le Conseil départemental s'est fixé comme priorité, le retour à l'emploi ou à la formation. Ainsi, des ateliers collectifs "les Clés de l'emploi" sont proposés depuis avril 2018, en partenariat avec les entreprises locales. Cette action vise à accompagner les entreprises dans leurs recrutements par une préparation en amont des candidats. Elle permet de travailler sur les codes de l'entreprise, les attendus, la posture professionnelle et de se projeter sur le marché du travail.

Les "Clés de l'emploi" se déroulent en deux temps : une phase préparatoire aux entretiens de recrutements avec visites d'entreprises, suivi d'un "job dating" avec l'entreprise partenaire.

La plus value de cette action est mesurable pour les bénéficiaires : acquisitions de nouvelles connaissances, conseils apportés sur la posture professionnelle attendue. Mais aussi pour les recruteurs qui soulignent la qualité des profils des candidats présentés.

L'attente forte des entreprises est de pouvoir s'appuyer sur une équipe de professionnels dédiée aux recrutements qui va faciliter leurs recherches, optimiser et sécuriser leurs recrutements par une préparation ciblée en amont, des publics, en adéquation avec les attendus des entreprises.

En lien, le besoin réel d'accompagnement, de préparation et de mobilisation des publics trouve une réponse rapide et calibrée aux attentes des entreprises.

Initiative locale : Créer Ensemble les Conditions de la Rencontre entre les Talents et l’Entreprise

Porté par FACE Pays de l'Adour, la Région apporte son soutien à ce projet visant à favoriser la connaissance réciproque des métiers, des formations et des compétences disponibles et faciliter la rencontre entre les entreprises et les futurs salariés, en organisant en proximité les réponses apportées aux entreprises et aux Néo-Aquitains.
Trois territoires d'expérimentation sont identifiés dont la Corrèze mais aussi les Landes et les Pyrénées atlantiques.

Le plan d'actions se décline en 3 étapes :

  • Accélérer l'accès à l'emploi des apprenants et des personnes à la recherche d'un emploi

- Accélérer l'accès à l'emploi des apprenants : l'objectif est de créer un circuit-court de mise en relation des formés avec le recrutement des entreprises. Il est proposé une application "Compétences Partagées" afin de présenter aux entreprises des compétences identifiées dans Talents d'Ici et pouvant correspondre à leurs attentes. Le livrable est 600 CV vidéo publiés sur les 3 territoires dont 150 bénéficiaires accompagnés sur la production du CV.

-Accompagnement des demandeurs d'emploi pour une mise en oeuvre réactive et en proximité (vers l'emploi direct, ou formation ou vers les structures d'insertion) : l'objectif visé est de permettre aux demandeurs d'emploi de se remettre en mouvement pour accéder à court terme à une qualification, un transfert de compétences ou directement à un emploi, en s'appuyant sur les expériences passées et sur les compétences acquises. Pour cela, un travail sera mené avec un "coach emploi solidaire" qui sera un acteur du monde économique au rythme de 2 rencontres mensuelles pendant 6 mois. Le coach pourra orienter le demandeur d'emploi vers deux actions : "Prépa métier" (découverte de secteur et métiers en vue de construire un parcours de formation pour s'y qualifier) ou "Prépa emploi" (aider le DE à construire un projet professionnel). Le livrable est de 300 personnes accompagnées.

  • Faciliter la rencontre entre l'offre et la demande d'emploi avec le lancement d'actions de promotion de la RSE ; l'information des chefs d'entreprises sur les outils d'information, d'accompagnement et de financement de la RSE ; et le développement du label "Territoires Solidaires". Le livrable est 100 entreprises accompagnées.
  • Consolider le développement RH des TPE/PME en matière de recrutement, d'intégration dans l'emploi et d'évolution professionnelle.

L'Académie des métiers de l'autonomie

L'Académie des métiers de l'autonomie (AMAC) est un parcours pour le recrutement et un dispositif unique en France porté par le Conseil Départemental corrézien avec les Services d'Aide et d'Accompagnement à Domicile de la Corrèze (SAAD) afin de promouvoir le métier d'aide à domicile et aider les SAAD à recruter et à fidéliser leurs aides à domicile pour intervenir auprès des publics fragiles (personnes âgées et personnes handicapées) et dans l'objectif de recruter, former et fidéliser 50 nouvelles aides à domicile/an.

AMAC 

 

Dossiers associés

  • *

    Territoire Vézère Auvézère

    La Région a adopté un contrat de dynamisation et de cohésion pour le territoire Vézère Auvézère.

    Consulter
  • *

    Territoire de l'agglomération du Bassin de Brive et de Tulle Agglo

    La Région a adopté un contrat de dynamisation et de cohésion de l'Agglomération du Bassin de Brive et de Tulle Agglo.

    Consulter
  • *

    Territoire Vallée de la Dordogne Corrézienne

    La Région a adopté un contrat de dynamisation et de cohésion de la Vallée de la Dordogne Corrézienne.

    Consulter
  • *

    Territoire Haute Corrèze Ventadour

    La Région a adopté un contrat de dynamisation et de cohésion du territoire Haute Corrèze Ventadour.

    Consulter