*

Politiques des financeurs

Mise en place de France Travail

La mise en place de France Travail doit conduire à une transformation de Pôle Emploi et de tous les acteurs du service public de l’emploi pour créer une nouvelle organisation permettant de proposer un accompagnement de qualité, à toutes les personnes qui ne sont pas en capacité de retrouver seules un emploi.

Le Ministre du Travail a confié à Thibaut Guilluy, Haut-commissaire à l’emploi et à l’engagement des entreprises, une mission de concertation et de préfiguration relative à France Travail. 
L’objectif est d’élaborer d’ici la mi-décembre la feuille de route de cette transformation.

Le déploiement de France Travail est attendu début 2023.

Rénover le service public de l'emploi par la création de France Travail

La création de France Travail est l’un des huit chantiers programmés par le Gouvernement pour viser le plein emploi (en savoir plus sur cette feuille de route).

L’objectif est de proposer un accompagnement renforcé à toutes les personnes qui ne sont pas capables de retrouver seules un emploi, notamment parmi les allocataires du RSA, et améliorer la réponse aux besoins des entreprises.

Les actions prévues :

  • Lancer le chantier France Travail par une phase de concertation et de préfiguration ;
  • Organiser le partage des informations et l’outillage des acteurs du service public de l’emploi afin de mettre en place un suivi qui permette de coordonner les réponses et de réduire les ruptures de parcours ;
  • S’appuyer sur les expérimentations visant notamment l’accompagnement des allocataires du RSA.

Une concertation pour une préfiguration de France Travail

Une concertation pour préfigurer les missions de France Travail

Le Ministre du Travail, du Plein emploi et de l’Insertion a confié à Thibaut Guilluy, Haut-commissaire à l’emploi et à l’engagement des entreprises, une mission de concertation et de préfiguration relative à France Travail.

Neuf « ateliers de concertation » seront constitués au plan national pour s’accorder sur un diagnostic et définir des principes d’action sur diverses thématiques :

  • Aller vers
  • Diagnostic et orientation des personnes
  • Accompagnement des personnes
  • Formation
  • Obligations et sanctions
  • Services aux entreprises
  • Numérique
  • Gouvernance et pilotage...

L’objectif est d’élaborer d’ici la mi-décembre 2022 la feuille de route de cette transformation.Cette concertation sera déclinée en région avec les acteurs institutionnels et opérationnels (collectivités locales, partenaires sociaux, opérateurs, associations et acteurs privés) pour recueillir leurs attentes, préoccupations et propositions.

Un calendrier serré

Un mois et demi après une première réunion, le Comité des parties prenantes de France Travail s'est réuni le 8 novembre 2022 pour avancer sur les premières pistes de travail. Une troisième réunion est prévue le 15 décembre 2022 pour conclure ses travaux.

Les partenaires sociaux, collectivités et acteurs de l'emploi sont invités à réfléchir pour clarifier les contours de France Travail et de ses missions.
Thibaut Guilly doit remettre son rapport de préfiguration après la réunion de mi-décembre.

Recenser les bonnes pratiques sur les territoires

Parallèlement il est demandé aux Préfets de recenser les bonnes pratiques sur leur territoire et d’organiser à l’échelle d’un bassin d’emploi un exercice de co-construction thématisé pour alimenter les travaux nationaux.

Il s’agira, dans un format "LAB" appelé « les Turbines de l’emploi » de faire réfléchir ensemble des acteurs locaux de l’emploi pour rédiger une contribution sur les bonnes pratiques, les difficultés rencontrées, les pistes d’actions et d’évolution de l’organisation.

Le ministère propose plusieurs thèmes notamment sur la communication, l’orientation et l’accompagnement des publics, la formation, le service aux employeurs et aux conseillers, la gouvernance et le numérique.

Par ailleurs, 10 territoires pilotes seront sélectionnés pour expérimenter un accompagnement renforcé des allocataires du RSA (liste des Départements retenus à paraître).

Les missions du Haut-commissariat aux Compétences reprises par France Travail

Le Haut-commissariat aux compétences (HCC) a été créé en 2020, et placé sous l’égide de Carine Seiler. Le HCC a assuré le déploiement des différents volets du Plan d’investissement dans les compétences (PIC), dans le champ de la formation des demandeurs d’emploi et des jeunes sans qualification, de l’inclusion des personnes les plus éloignées du marché du travail et de la transformation de la formation.

Olivier Dussopt et Carole Grandjean ont annoncé le 15 novembre 2022 que le Haut-commissariat aux compétences cessera ses activités début 2023.

Ses missions seront reprises par France Travail dont le déploiement opérationnel est attendu à compter du début de l’année 2023.

Plus d'infos.

 

Dossiers associés

  • *

    L'offre de services de Pôle Emploi

    Aides et offre de services de Pôle Emploi, convention Etat Unédic Pôle emploi

    Consulter