Les start-up sont en recherche de compétences techniques pointues

Compétences et besoins de l'économie

Les start-up sont en recherche de compétences techniques pointues

Selon une étude de Pôle emploi, publiée en janvier 2019, les pratiques de recrutement des start-up se distinguent par des besoins rapides en compétences de haut niveau, ce qui induit des processus de recrutement et des difficultés d’un type particulier.

Le besoin de recruter au sein d’une start-up est lié aux besoins en développement informatique mais également à la croissance de l’activité et à la R&D. Si les fondateurs de start-up ont de fortes exigences en matière de compétences techniques, ils portent également un vif intérêt aux qualités comportementales, notamment l’autonomie, la capacité à s’auto-former, mais aussi l’agilité et la débrouillardise.

Les premiers collaborateurs des start-up sont rarement des salariés mais plutôt des stagiaires, souvent en raison de contraintes financières mais aussi pour tester et cerner plus précisément le besoin en compétences. Certaines start-up peuvent également faire appel à des « free lance », qui affichent des compétences rares.

Pour trouver ces compétences, les fondateurs de start-up mobilisent divers canaux et privilégient le réseautage. Ils considèrent que leur entreprise bénéficie d’une forte attractivité et ne semblent pas craindre la concurrence des grosses structures.

Cependant ils rencontrent des difficultés dans le processus de recrutement, liées, d’une part, à l’inexpérience du recruteur mais également aux fortes tensions pour certains métiers et la pénurie de candidats, notamment celles observées pour les développeurs informatiques.

Consulter l'étude

Ajouter un commentaire sur le site