3ème édition du baromètre « Radioscopie des DRH »

Entreprise et aides aux employeurs

3ème édition du baromètre « Radioscopie des DRH »

L'Observatoire Cegos a rendu publics le 2 avril 2019 les résultats de la 3ème édition de son baromètre « Radioscopie des DRH ».

De plus en plus de DRH-Responsables RH ne viennent pas de la fonction RH : 41% déclarent être arrivés à leur poste actuel parce qu’ils ont toujours été attirés par cette fonction et qu’ils ont saisi l’opportunité d’accéder à ce type de poste. 54% ont exercé plusieurs années dans la fonction RH et ont été promus à leur poste actuel.

L’accompagnement du développement des compétences des collaborateurs constitue le principal critère d’attractivité de la fonction, suivi de l’accompagnement humain des projets de changement, être au cœur des décisions stratégiques de leur entreprise ou le fait d’être un acteur clé du dialogue social.

Le quotidien des DRH est fortement marqué par la gestion administrative, représentant un quart de leur temps de travail.

Les DRH-RRH font face à deux enjeux stratégiques prioritaires à savoir : les réorganisations/restructurations et l’accompagnement des projets de digitalisation et de transformation. 76% disent passer beaucoup de temps à mettre en place des accords faisant suite à des évolutions réglementaires.

Ils sont 88% a considéré que, depuis cinq ans, leur métier s’est enrichi ; 76% qu’il est devenu plus stratégique et 70% qu’il est plus intéressant au quotidien. 68% d’entre eux envisagent d’être encore à leur poste dans cinq ans.

Concernant l’évolution de la fonction RH, pour 35% d’entre eux, dans les prochaines cinq années, elle sera plus orientée « Human Partner », alors que 34% estiment qu’elle sera de plus en plus virtuelle et 32% qu’elle devra mieux équilibrer performance économique et sociale.

En savoir plus sur la Radioscopie 

Ajouter un commentaire sur le site