*

Certifications et VAE

Validation des acquis de l'expérience (VAE)

La VAE est un droit individuel qui permet à toute personne d’obtenir un titre, diplôme ou certificat à finalité professionnelle en rapport avec une ou des expériences professionnelles et/ou bénévoles ou syndicales ou électives.

Cap Métiers Nouvelle-Aquitaine propose dans ce dossier des informations complémentaires aux fiches techniques sur la VAE.

Il aborde en outre la réforme de la VAE (inscrite dans la loi du 21 décembre 2022 et dont le décret du 27 décembre 2023 met en application) et donne des éléments sur la reconnaissance de l’expérience et de la validation des acquis (Reva).

Présentation de la réforme de la VAE

La loi sur le marché du travail du 21 décembre 2022 a mis en place une réorganisation de la VAE.

Les grands changements :

  • La création d'un Service public de la VAE. Il a pour mission d’orienter et d’accompagner toute personne demandant une VAE. Ses missions sont mises en œuvre au plan national par un groupement d’intérêt public (GIP) chargé de contribuer à l’information des personnes, leur orientation dans l’organisation de leur parcours, la promotion de la VAE, l’animation et la cohérence des pratiques sur l’ensemble du territoire. Il assurera le suivi statistique des parcours.
    L’État, les Régions, Pôle emploi, l’AFPA, les OPCO et les Associations Transition Pro sont membres de droit du GIP. D’autres personnes morales publiques ou privées pourront y adhérer.
  • La facilitation de l’accès à la VAE par la suppression de la durée minimum d’un an d’expérience et une simplification du critère d’accès. Le dispositif est désormais ouvert à toute personne dont l’expérience est en lien avec la certification visée. La liste des différentes catégories de personnes éligibles est supprimée.
  • Les candidats peuvent viser un ou plusieurs blocs de compétences d'une certification enregistrée au RNCP et non plus obligatoirement tous les blocs qui la composent, c'est à dire la certification complète.
    Les candidats peuvent commencer leur accompagnement VAE avant l’accord de recevabilité de leur dossier.
  • La suppression du délai de 2 mois laissé aux certificateurs pour instruire les demandes.
  • L'augmentation de la durée du congé de VAE pour les salariés qui est portée à 48h (contre 24h). Cette durée pourra être augmentée par convention ou accord pour les salariés de niveau inférieur au bac et ceux dont l'emploi est menacé par les mutations économiques ou technologiques.
  • La possibilité pour Transition Pro de financer des dépenses liées à la VAE est pérennisée, sous réserve du caractère réel et sérieux du projet (conditions à définir par voie réglementaire).
  • La mise en place d'une expérimentation de "VAE inversée" pour les contrats de pro.

Le décret du 27 décembre 2023, publié au JO du 28 décembre 2023, met en application les dispositions de la loi du 21 décembre 2022 qui a initié cette réforme de la procédure de VAE.

La réforme en vidéo (Source : GREF Bretagne)

Information, conseil et parcours de VAE

La VAE en Nouvelle-Aquitaine, c'est quoi ? C'est comment ?

Les Points Régionaux Conseils (PRC) de Nouvelle-Aquitaine

La Région NA organise un réseau de Points Régionaux Conseil VAE qui propose dans chaque département une offre de service de proximité. Les conseillers des PRC VAE reçoivent et informent gratuitement tout public sur ses droits et l’aident à choisir la certification adaptée à son expérience.

La Région a relancé un marché des PRC, qui est clos depuis le 29 janvier 2024. Les PRC actuels poursuivent leur activité jusqu'à la notification de ce marché : il n'y aura pas de rupture de service sur l'information conseil en VAE entre les deux marchés.


Le parcours VAE

La loi du 21 décembre 2022 instaure un accès universel et simplifié à la VAE qui est désormais accessible à toute personne justifiant d’une « activité en rapport direct avec le contenu de la certification visée ».

En amont de toute démarche, le candidat va devoir identifier le projet de certification le plus approprié au regard de son projet professionnel et de son parcours. Il peut être conseillé par un Point Régional Conseil VAE pour disposer de toutes les informations utiles et échanger sur les différentes options possibles.

Cas 1 : la certification est proposée sur le site France VAE

  • Le candidat se connecte sur le site France VAE.
  • Il sélectionne son projet de certification référencé sur le site et dépose sa candidature. Il peut être aidé par un Point Régional Conseil VAE.
  • Il sélectionne un architecte accompagnateur de parcours qui va examiner la faisabilité du projet et transmettre au certificateur le dossier de faisabilité.
  • Si le dossier est recevable, il peut réaliser son parcours d’accompagnement et l’architecte mobilise le financement auprès de « France VAE ».
  • L’architecte envoie le dossier de validation au certificateur.
  • Selon la certification, le candidat se présente à un jury qui évaluera l'expérience au cours d’un échange ou d’une mise en situation professionnelle.
  • Le certificateur délivre la totalité de la certification ou une partie avec des blocs de compétences.

Télécharger le schéma synthétique du nouveau parcours VAE.

Cas 2 : la certification n’est pas encore proposée sur le site vae.gouv.fr

  • Le candidat peut être guidé par un Point Régional Conseil VAE.
  • Il prend contact avec le certificateur qui établira si la demande est recevable.
  • Il complète un dossier de VAE en exposant l'expérience. Il peut être accompagné s’il le souhaite.
  • Selon la certification, le candidat se présente à un jury qui évaluera l'expérience au cours d’un échange ou d’une mise en situation professionnelle.
  • Le certificateur délivre la totalité de la certification ou une partie avec des blocs de compétences.

Télécharger le schéma du parcours-type d'un candidat à la VAE


Le jury

Le jury est constitué de professionnels et de formateurs. Il vérifie si l’expérience présentée dans le dossier du candidat correspond réellement à des compétences et connaissances exigées par le certificateur. Il peut valider totalement ou partiellement les acquis. Il peut également refuser la validation si les acquis ne correspondent pas à la certification visée. Une certification obtenue par la VAE a la même valeur que celle obtenue à l’issue d’une formation.

Le financement de la VAE

L'accompagnement avec un conseiller du PRC VAE est totalement gratuit. L'accompagnement est également pris en charge dans le cadre d'un parcours France VAE.

Dans le cadre de tout autre type de parcours, cet accompagnement a un coût que des aides peuvent aider à prendre en charge en fonction de la situation du candidat.

NB : un accompagnement renforcé peut être mis en place pour certains publics dans les branches qui souhaitent le financer.

Consulter la liste des organismes proposant un accompagnement VAE sur notre site RAFAEL.

Contacter les PRC : 05 57 57 55 66

 

Cliquer sur l'image pour + d'infos sur le financement de la VAE en Nouvelle-Aquitaine.

Le financement VAE en Nouvelle-Aquitaine

Les architectes de parcours

Un nouvel acteur né de la réforme de la VAE

L’une des grandes nouveautés apportées par la réforme de la VAE de décembre 2022, est l’instauration d’un « Architecte-accompagnateur de Parcours » (AAP).

Dans le cas où la certification visée y est accessible, le nouveau parcours de VAE s’ouvre par l’inscription des candidats sur le portail France VAE en sélectionnant la certification professionnelle ou le bloc de compétences visés.
Le candidat doit compléter son profil, préciser l’objectif de son projet de VAE, lister ses expériences en lien avec la certification visée, et choisir l’organisme d’accompagnement qui le suivra tout au long de son parcours VAE.
Le candidat est ensuite mis en relation avec un architecte-accompagnateur de parcours au sein de l’organisme choisi, qui est chargé de le guider dans toutes les démarches. Ce rendez-vous est obligatoire.

Quelle est la mission d’un architecte-accompagnateur de parcours ?

Le rôle de l’AAP est d’apporter au candidat un soutien méthodologique tout au long de son parcours. Cet appui est financé dans le cadre du parcours France VAE.

Dans le cas où le candidat n’a pas fait appel à un PRC (Point Régional Conseil) en amont pour s’informer et cibler la certification la plus pertinente pour le projet, l’AAP s’assure que la VAE est bien le meilleur moyen pour le candidat d’atteindre ses objectifs ; il le conseille sur le choix de la certification au vu de sa situation.
La spécificité de l’AAP est de construire avec le candidat, un parcours d’accompagnement adapté à son expérience et à son projet qui pourra combiner la VAE avec des modules de formation ou d’autres modalités d’acquisition des compétences complémentaires à son expérience.
Ce parcours est composé de différentes sessions d’accompagnement (individuelles ou collectives), pour guider le candidat dans la rédaction du dossier de validation. Enfin, il prépare le candidat au passage devant le jury.

En savoir plus sur le rôle d’un architecte-accompagnateur de parcours.

La VAE inversée pour les contrats de professionnalisation

La réforme de la VAE a introduit la possibilité de mettre en place des contrats de professionnalisation pouvant comporter des actions visant une VAE.

Jusqu’au 28 février 2026, sont éligibles à l'expérimentation "VAE inversée" les contrats de pro conclus dans le cadre de parcours professionnels, prévus par des projets visant à favoriser l'accès à la certification et à l'insertion professionnelle dans les secteurs rencontrant des difficultés particulières de recrutement.

En savoir plus 

A noter : Dans le cadre du plan gouvernemental de réduction des dépenses de l’État, depuis le 1er mai 2024, l’aide exceptionnelle de 6 000€ au recrutement des contrats de professionnalisation est supprimée.

Cette aide était versée la première année aux employeurs embauchant en contrat de professionnalisation des salariés âgés de moins de 30 ans.

Les contrats conclus dans le cadre de l’expérimentation de la VAE inversée sont concernés.

Expérimentations : De la VAE à la reconnaissance de l'Expérience (REVA)

Vingt ans après sa création, l’usage de la VAE a été est jugé trop limité, les démarches pour y accéder complexes et l’accompagnement incomplet.

Partant de ce constat, Claire Khecha, David Rivoire et Yanic Soubien ont été missionnés pour identifier les points de blocage du système et formuler des propositions d’évolutions concrètes.

Leur rapport, remis en 2022, acte le passage d’un système de VAE à une reconnaissance de l’expérience et de la validation des acquis (Reva) : écosystème de reconnaissance formelle et informelle.

Ils proposent notamment d’automatiser l’étape de recevabilité (fin à l’obligation de fournir des preuves), de réduire les délais et de simplifier les démarches administratives.
Ces orientations ont été mises en place fin 2021 via des expérimentations préfiguratrices.

Expérimentation de la REVA dans le secteur du grand âge


L’expérimentation, qui a ciblé ce secteur dont les besoins en recrutement sont importants, s’est appuyée sur cinq certificateurs.

Elle a reposé sur la définition de parcours plus simples et plus lisibles, avec pour objectifs la réduction des délais et la simplification des démarches administratives, tout en préservant l’exigence et la qualité de la preuve des compétences détenues.

Sur la cohorte accompagnée jusqu’à la présentation du jury, 86% ont obtenu une validation totale ou partielle de la certification visée, dont 62 % en totalité, sur une durée moyenne de 4 mois contre 16 mois en moyenne. Voir les chiffres détaillés du bilan.

Sur la base de ces résultats, un test à plus grande échelle de ces évolutions de la VAE à travers une deuxième vague d’expérimentation a été déployé auprès de 3 000 personnes (REVA 2).


REVA 2 : l’expérimentation étendue aux secteurs de la dépendance, du soin, de la santé ou de la petite enfance


Le Ministère du Travail a lancé une deuxième expérimentation en l’étendant aux principaux certificateurs et en l’élargissant au plan national.
REVA 2 vise à simplifier l’étape de la recevabilité, optimiser l'organisation des jurys et accélérer la certification des compétences professionnelles.

De nouvelles fonctions d’architecte de parcours et d’accompagnateur

Le projet REVA 2 a instauré des architectes de parcours qui ont pour mission de faire une mesure d’écart entre le profil du candidat et l’objectif de certification dans une logique de parcours, d’élaborer un document de faisabilité pour aider le certificateur à se prononcer sur la recevabilité et de co-construire avec le candidat son parcours VAE incluant, si besoin, un parcours de développement de ses compétences.
Enfin, il est responsable de la gestion financière du dossier candidat.

REVA 2 : financement de 3000 à 3500 parcours

Les certificateurs ont poursuivi l’expérimentation (REVA 2) dans les secteurs de la dépendance / autonomie, des services à la personne, de la santé, de la petite enfance pour certaines certifications :

  • Agent de service médico-social
  • Assistant de vie aux familles
  • Assistant de vie dépendance
  • Assistant maternel / Garde d'enfants
  • Conducteur accompagnateur de personnes à mobilité réduite
  • Employé familial
  • Responsable Coordonnateur service à la personne
  • Surveillant - Veilleur de nuit en secteur social et médico-social

Cette expérimentation a été conduite de septembre 2022 à juin 2023. Voir le bilan.

En décembre 2022, Cap Métiers a organisé un webinaire sur l’expérimentation REVA2 en présence de nombreux professionnels engagés dans l’expérimentation. Voir le replay.

Se professionaliser avec Cap Métiers

S'inscrire à une action ParcoursPro

Cap Métiers propose, dans le cadre de ParcoursPro, son programme de professionnalisation des acteurs de la formation, de l'emploi et de l'insertion, une série d'actions de formation qui ont trait à la validation des acquis de l'expérience et sa réforme.

Est notamment prévue en 2024 l'action suivante :

Accompagner une démarche de VAE tout ou partie à distance, dont l'objectif est de doter les professionnels de méthodes et d’outils d’accompagnement à une démarche de Validation des acquis de l’expérience - VAE tout ou partie à distance en leur permettant de :

  • Comprendre le contexte, les caractéristiques de la VAE
  • Connaître les dispositifs de financement de l’accompagnement
  • S’approprier le rôle et la posture de l'accompagnateur
  • Maîtriser les outils d'accompagnement en incluant la modalité distancielle.

Voir toute la programmation 2024

Revoir nos replay consacrés à la VAE

Dans le cadre de ParcoursPro, Cap Métiers Nouvelle-Aquitaine organise des webinaires sur la thématique de la VAE.
En 2024, les sujets abordés ont été :

  • Les pratiques de VAE dans le secteur sanitaire et social
  • Evolution de RéseauVAE

Visioner les replays

 

Dossiers associés

  • *

    Certifications : RNCP, répertoire spécifique et blocs de compétences

    Définition des certifications professionnelles et des blocs de compétences et présentation des répertoires nationaux (RNCP, répertoire spécifique).

    Consulter
  • *

    Open Badges : le numérique au service de la reconnaissance des compétences

    Ce dossier propose aux praticiens de la formation et de l'orientation des informations sur l'utilisation des Open Badges comme instrument de reconnaissance des compétences.

    Consulter
  • *

    Observatoire régional de la VAE

    L'observatoire régional de la VAE assuré par Cap Métiers identifie les parcours des individus engagés dans une démarche de VAE, depuis la phase de conseil jusqu’à la décision du jury.

    Consulter
  • *

    Les Webinaires VAE de Cap Métiers

    Revoir en "replay" l'ensemble des webinaires VAE organisés par Cap Métiers.

    Consulter