Panorama des inégalités en France

Emploi et insertion professionnelle

Panorama des inégalités en France

L'appartenance sociale, le genre et l'âge impactent toujours les modes de vie, le logement, l'éducation et l'emploi des français, selon le rapport 2019 de l'Observatoire des inégalités.

Sous l'angle formation/éducation, la catégorie sociale et les inégalités qui en découlent influent dès l'école primaire sur les résultats et les orientations scolaires. Les écarts sont encore plus flagrants dans l'enseignement supérieur où les enfants de cadres supérieurs sont presque 3 fois plus à poursuivre leurs études après le bac que les enfants d'ouvriers. Toutefois le taux de décrocheurs qui sortent du système scolaire sans diplôme est en baisse depuis 10 ans (-2,4 %).

Concernant l'emploi, l'influence des critères origine/genre/âge se vérifient aussi. Par exemple le taux de chômage des non-diplômés est de 18,3 % contre 5% des titulaires d'un diplôme du supérieur. Le chômage des jeunes de 20-25 ans est également en hausse.

Mais ce qui marque le pays, c'est le mal-emploi qui engendre l'insécurité sociale et met en lumière la dégradation du travail. L'Observatoire des inégalités considère que plus de 8 millions de personnes sont aujourd'hui en situation de mal-emploi lié au chômage, à la précarité des contrats (intéim et CDD), aux contraintes de travail et à la pénibilité physique.

Sans compter qu'il y a en France 5 millions de personnes pauvres qui vivent avec 855 euros par mois et par individu, les plus vulnérables étant les personnes de catégorie sociale populaire, les mères de famille monoparentales et les immigrés.

Lire la synthèse du rapport

Ajouter un commentaire sur le site