Installer l’accompagnement au développement des compétences au cœur du CEP

Formation tout au long de la vie

Installer l’accompagnement au développement des compétences au cœur du CEP

Missionnée, en octobre par Jean-Marie Marx (haut-commissaire aux compétences et à l’inclusion par l’emploi), Catherine Beauvois (ex-CNEFOP) a remis, en décembre 2018, un rapport intitulé : « Mission sur l’accompagnement vers, pendant et après la formation : Enjeux et propositions pour l’élaboration d’un appel à projet national dédié à l’accompagnement du développement des compétences ».

Ce rapport doit aider à concevoir le cadre d’un appel à projet national du PIC attendu pour le 1er trimestre 2019. 

Il ouvre des pistes quant à l’évolution du Conseil en évolution professionnelle (CEP) et notamment le lien entre l’accompagnement et le conseil en évolution professionnel (CEP), alors que les travaux sur son futur cahier des charges viennent de s’ouvrir (+ d’infos). 

Le rapport stipule que « le conseil en évolution professionnel a pour finalité d’accroître la capacité de chacun à agir et à se saisir de sa liberté de choisir son avenir professionnel, qu’il met en oeuvre en assurant :

  • Un accompagnement inscrit dans une stratégie globale d’insertion durable, dans une logique de parcours sécurisés (prévenant les ruptures) ;
  • Un accompagnement apprenant, itératif, co-construit avec les personnes ;
  • Un accompagnement continu (notamment avant/pendant/après la formation), multimodal (individuel/collectif ; présentiel/à distance ; de la personne et de l’entreprise) et personnalisé, capable de mobiliser l’ensemble des outils de reconnaissance et/ou de développement des compétences disponibles selon le profil et les priorités de la personne, d’une part, et les opportunités et ressources du territoire, d’autre part.
Catherine Beauvois propose deux volets complémentaires pour l’appel à projet national :
  • Un volet réservé aux « opérateurs du CEP », visant à consolider les invariants attendus de l’accompagnement porté par le CEP (capacité du CEP à accompagner des parcours apprenants, itératifs, sachant mobiliser l’ensemble des outils de développement des compétences disponibles, selon les priorités de la personne et les opportunités du territoire), et construire les outils SI du CEP et le cadre de son évaluation ;
  • Un volet « Projets coopératifs innovants » afin d’approfondir ou développer les expertises et capacités collectives à travailler en réseau sur les moments clés (de fragilité) de l’accompagnement des deux grandes familles des parcours d’apprentissage.
Consulter le rapport et sa synthèse

Ajouter un commentaire sur le site