Le Pacte régional d'investissement dans les compétences est signé

Formation tout au long de la vie

Le Pacte régional d'investissement dans les compétences est signé

Le Plan d’Investissement Compétences (PIC) se décline dans les Régions intéressées en Pactes régionaux qui traduisent les engagements de l'Etat et des partenaires régionaux pour relever les enjeux de tranformation du système de formation et permettre aux demandeurs d’emploi de retrouver le chemin de la qualification.  

Après une phase d'amorçage en 2018 (voir notre info), l'Etat et la Région ont signé, le 18 janvier 2019, un pacte régional qui les engage pour un montant d'investissement de 1,15 milliard d'euros sur 4 ans (2019-2022 ) : 502,45 M€ pour l'Etat et 648,8 M€ pour la Région.

L'objectif de favoriser la formation des demandeurs d’emploi et des jeunes peu ou pas qualifiés et d’adapter les formations aux besoins des entreprises, avec comme ambition d'augmenter la capacité de formation pour atteindre 60 000 parcours en 2020.

Pour atteindre leurs objectifs, les signataires se sont fixé "un cap de transformation" cohérent avec la nouvelle stratégie régionale de formation.
Ils veulent recueillir en continu les besoins des entreprises et des publics, en s’appuyant sur le CREFOP, les Contrats régionaux de filières et des Comités territoriaux de la formation qui seront progressivement mis en place dans les bassins d'emploi.

L’offre de formation sera adaptée au regard de ces besoins, des orientations de chaque financeur et selon les axes du Pacte régional : nouveaux parcours qualifiants (axe 1), consolidation des compétences clés des plus fragiles (axe 2), parcours combinant certifications reconnues et préparation aux compétences émergentes.

Un appel à projets permettra d'expérimenter de nouveaux process de formation et d’accompagnement centrés sur la prévention et la médiation pour les personnes en situation d’illettrisme et d’illectronisme.
Une autre expérimentation sera lancée par appel à projets pour faire renouer jeunes et adultes sortis des systèmes classiques d’accompagnement, avec l’envie d’apprendre et la motivation à intégrer un parcours collectif vers la qualification.

La rémunération des stagiaires sera progressivement réévaluée pour atteindre 850 €/mois pour les publics ciblés par le Pacte. 

Le fonds régional d’innovation dans la formation (voir notre fiche) sera mobilisé pour soutenir l’ingénierie de formation et moderniser l’appareil de formation. L'appel à projets Digitalisation sera renouvelé et mieux doté en 2019. Un contrat de filière sera élaboré dans le champ des métiers de la formation.

Le programme de professionnalisation porté par Cap Métiers intégrera des actions sur les nouvelles approches pédagogiques, la connaissance des publics cibles, l'intégration des formations en situation de travail et la conduite du changement dans les organismes de formation. 

Les modalités d’achats de formation seront adaptées pour les rendre plus agiles. Enfin, il est prévu de renforcer l’évaluation et le système d’information en termes de suivi des parcours et de prescription dématérialisée de l’offre de formation.
Consulter le Pacte régional

Ajouter un commentaire sur le site