*

Les politiques de la formation

Les comités territoriaux de la formation

Maillon du processus d'analyse des besoins régionaux de formation, les Comités Territoriaux de la Formation seront progressivement mis en place par la Région Nouvelle-Aquitaine, en lien étroit avec Pôle emploi et les UD de la Direccte.

Ils seront chargés d'identifier les besoins de formation sur des territoires de projet, d'assurer le partage de données et la construction d'un diagnostic des besoins en compétences au niveau local pour nourrir la stratégie régionale de formation des actifs.

Ils apporteront une contribution significative au diagnostic des besoins des publics ciblés par le Pacte régional d’investissement dans les compétences.

Missions des Comités Territoriaux de la Formation

Le CPRDFOP prévoit d’organiser dans tous les territoires de la région l’identification, l’analyse partagée et la remontée des besoins en compétences ainsi que des projets locaux de développement de l’emploi.

Des Comités Territoriaux de la Formation animés par la Région, en lien étroit avec Pôle emploi et les UD de la Direccte, seront progressivement mis en place dans les bassins d’emploi pour identifier les besoins de formation sur des territoires de projet définis avec les partenaires locaux et nourrir la stratégie régionale de formation des actifs.
Ils viseront le partage de données et la construction d'un diagnostic des besoins en compétences au niveau local, en s’appuyant sur des ressources régionales et territoriales.

L’ensemble des acteurs locaux qui contribuent au développement économique, de l'emploi, de l'orientation, de l'éducation et de la formation seront mobilisés, en particulier les entreprises du territoire.

A partir des réflexions et des travaux menés, ces comités devront :

  • renforcer au plan régional le partage des éléments de connaissance des territoires afin d’adjoindre une démarche prospective « micro » partant des problématiques des bassins d’emploi et permettant d’appréhender les enjeux spécifiques de transformation et de transfert des compétences pour construire ou adapter les actions d’orientation et de formation professionnelles.
  • apporter, dans le cadre du Pacte régional d’investissement dans les compétences, une contribution significative au diagnostic des besoins des publics cibles par leur proximité avec les personnes qui sont à leur contact : acteurs des quartiers prioritaires, des zones rurales enclavées, acteurs de la lutte contre l’illettrisme et de l’accueil des primo-arrivants, etc.

L’analyse des besoins des entreprises

Pour l’élaboration de diagnostics, les Comités Territoriaux de la Formation pourront s’appuyer sur toutes les données territorialisées qu’elles soient de source nationale (Forma’Diag, BMO, etc.) ou régionale (SI-TERR de la mission OREFde Cap Métiers).

Ils pourront procéder à la capitalisation des diagnostics produits dans les contrats de territoires, et utiliser toutes les démarches de GPECT (branches professionnelles, consulaires, structures locales type Maison de l’Emploi, Agglomérations, Communautés de Communautés et clusters RH, etc.).

Méthodologiquement, les travaux seront conduits afin de mettre en évidence les spécificités territoriales saillantes au regard des grandes tendances régionales et en additionalité et complémentarité des travaux régionaux.

Pourront également être identifiés des besoins conjoncturels et immédiats d’entreprises locales en lien avec les OPCO, les UD de la Direccte et Pôle emploi, afin d’actionner localement les leviers d’aide au recrutement (POEC, Compétences pour l’emploi).

L’analyse des besoins des publics

Les travaux des Comités Territoriaux de la Formation seront focalisés sur l’identification des spécificités locales en matière de mobilisation, de conditions d’accès aux services rendus (de l’orientation à l’emploi) et de modalités de développement des compétences.

Ils pourront apporter des contributions en matière de repérage et de quantification des publics cibles, mais surtout en termes qualitatifs concernant notamment :

  • les publics des Quartiers Prioritaires en lien avec les communes et les agglomérations,
  • les NEEts en lien avec les Missions Locales,
  • les publics-primo arrivants en lien avec les structures locales,
  • les publics illettrés en lien avec les associations et structures locales,
  • etc.

L’évaluation de l’offre de formation

Les Comités Territoriaux de la Formation sont un lieu de partage des bilans des actions de formation réalisés par les financeurs et des enseignements issus des différentes instances d’animation de l’offre de formation (comités de pilotage, comités de suivi).

Ils pourront :

  • mettre en regard ces appréciations qualitatives avec les données issues des systèmes d’information et des travaux évaluatifs pour finalement proposer des modalités d’adaptation des commandes et achats d’actions de formation aux réalités des territoires (zones de mobilité, équipements locaux, ressources propres, etc.).
  • proposer une première évaluation locale et collégiale des actions nouvelles et des innovations initiées dans le cadre du Pacte régional d'investissement dans les compétences.