*

Industrie

Retrouvez des actualités, des ressources, des données statistiques et des analyses emploi-formation en région, réalisées par Cap Métiers Nouvelle-Aquitaine (mission OREF), concernant les catégories de métiers suivants :

  • Ouvriers qualifiés & non qualifiés de l'électricité et de l'électronique
  • Techniciens et agents de maîtrise de l'électricité et de l'électronique
  • Ouvriers non qualifiés travaillant par enlèvement ou formage de métal
  • Ouvriers qualifiés travaillant par enlèvement de métal
  • Ouvriers non qualifiés & qualifiés de la mécanique
  • Techniciens et agents de maîtrise des industries mécaniques
  • Ouvriers qualifiés & non qualifiés des industries de process
  • Techniciens et agents de maîtrise des industries de process
  • Ouvriers qualifiés & non qualifiés du textile et du cuir
  • Ouvriers qualifiés & non qualifiés du travail du bois et de l'ameublement
  • Ouvriers des industries graphiques
  • Techniciens et agents de maîtrise des matériaux souples, du bois et des industries graphiques
  • Ouvriers qualifiés de la maintenance
  • Techniciens et agents de maîtrise de la maintenance
  • Ingénieurs et cadres techniques de l'industrie

Les Web-séries de Cap Métiers sur l’industrie

Les chiffres-clés de la métallurgie

L'Observatoire Prospectif et Analytique des Métiers et Qualifications de la Métallurgie a publié un portrait de territoire pour l'ex-Aquitaine, un autre pour l'ex Limousin et un dernier pour l'ex Poitou-Charentes à fin 2020. Chacun des portraits présente les principaux chiffres clés de l'industrie métallurgique avec un zoom sur le profil des salariés, les besoins en recrutement et la formation :

  • Pour le territoire ex-aquitain, on constate un maintien de l'emploi avec 54 750 salariés. 81,1 % sont des hommes. 18,5 % ont 55 ans et plus. Les techniciens et dessinateurs en mécanique et travail des métaux sont les plus nombreux avec 5 395 salariés. On constate un fort écart dans les besoin de recrutement : 6 392 embauches sont prévues et 566 offres ont été publiées (baisse par rapport à 2019). Les métiers connaissant le plus de difficultés de recrutement sont ceux de l'intervention technique qualité mécanique et travail des métaux.
    3 048 jeunes sont sortis de CAP-BEP.
  • Pour le territoire ex-limousin, l'emploi salarié se maintient également avec 11 831. Même constat qu'en ex-Aquitaine, 74,2 % sont des hommes et 20,5 % ont 55 ans et plus.
    Par contre les usineurs sont les plus nombreux avec 1 460 salariés. On constate un écart dans les besoin de recrutement : 1 385 embauches sont prévues et 50 offres publiées (en baisse par à l'année précédente). Les métiers connaissant le plus de difficultés de recrutement sont aussi ceux de l'intervention technique qualité mécanique et travail des métaux. 707 jeunes sont sortis de CAP-BEP.
  • Enfin pour le territoire ex-picto-charentais, l'emploi totalise 37 683 salariés. Même constat qu'en ex-Aquitaine et ex-Limousin, 77,5 % sont des hommes et 19,4 % ont 55 ans et plus.
    Les ouvriers transformation des métaux sont les plus nombreux avec 4 731 salariés. 4 752 embauches étaient prévus contre 1 742 offres publiées (en augmentation par rapport à 2019). Les métiers connaissant le plus de difficultés de recrutement sont aussi ceux de l'intervention technique qualité mécanique et travail des métaux contrairement à 2019. 1 574 jeunes sont sortis de CAP-BEP.