Stratégie régionale pour un numérique au service de l'éducation et de la formation

Les plus marquantes

Stratégie régionale pour un numérique au service de l'éducation et de la formation

La COVID-19 et le confinement ont accéléré la transition numérique de l’enseignement et de la formation qui sera de plus en plus mixte entre le présentiel et la formation à distance.

Pour assurer la continuité pédagogique, les acteurs de l’éducation et de la formation ont du substituer leurs outils classiques par des outils numériques (classes virtuelles, plateformes de learning management, outils collaboratifs …).

Parallèlement, la filière Edtech (technologies pour l’éducation et la formation) qui regroupe les offreurs de solutions numériques pour l’éducation et la formation (une centaine en Nouvelle Aquitaine) est très morcelée. Elle est très majoritairement composée de start-up de moins de 10 salariés : ce sont de petites entreprises fragiles au modèle économique peu robuste qui ont pour enjeu de changer d’échelle. Les produits et services numériques ont connu un succès exponentiel. Cependant, la robustesse technique, l’intérêt pédagogique, le respect des données personnelles n’étaient pas toujours attestées. Aussi la sélection de solutions parmi une offre foisonnante sans référentiel de qualité est très souvent complexe.

Dans ce contexte, se posent les questions des propositions éducatives françaises, de la stratégie du numérique éducatif comme des stratégies d’apprentissage.

Pour accélérer la transformation numérique de l’éducation et de la formation, la Région a adopté, le 5 octobre 2020, une Stratégie régionale pour un numérique au service de l’éducation et de la formation professionnelle avec trois grands objectifs pour la période 2020-2021 :

  • Consolider la Filière Numérique pour l’éducation et la formation régionale
  • Accompagner la transformation numérique des acteurs de la formation
  • Fédérer et coordonner l’écosystème régional du numérique pour l’éducation et la formation.
La Nouvelle-Aquitaine entend se positionner comme une terre d’expérimentation et d’innovation des Edtech. Pour cela, elle veut  faciliter l’émergence de projets d’expérimentations en réunissant des porteurs de projets numériques et en les faisant collaborer avec des laboratoires de recherche et des experts sur des terrains d’expérimentations réels (établissements scolaires, organismes de formation, entreprises, tiers-lieux, universités…).
Un AMI et un appel à projets ont été publié à cette fin (plus d'infos)

Consulter la délibération du 5 octobre 2020

Ajouter un commentaire sur le site