Un contrat de la filière "industries des nouveaux systèmes énergétiques"

Compétences et besoins de l'économie

Un contrat de la filière "industries des nouveaux systèmes énergétiques"

Les représentants de l'Etat, des organisations syndicales et du Comité stratégique de filière (CSF) des industries des nouveaux systèmes énergétiques ont signé le 29 mai 2019, le 1er Contrat de la filière Industries des nouveaux systèmes énergétiques.

Celle-ci comprend les secteurs des énergies renouvelables, de l’efficacité énergétique, du stockage de l’énergie et des réseaux énergétiques intelligents. Elle représente 150 000 emplois.

Son marché connaît une forte croissance, notamment du fait des objectifs mondiaux de réduction des émissions de gaz à effet de serre qui représentent de nombreuses opportunités de développement économique et de réindustrialisation. Sur ce marché, la France dispose d’atouts indéniables, notamment par la compétence reconnue de ses grands groupes de l’énergie et la qualité de la recherche de ses laboratoires publics et privés.

Pour assurer la création d’emplois pérennes, l’objectif du comité stratégique de filière est d’assurer le développement du tissu industriel, notamment des PME et ETI, et de fédérer les acteurs de la filière sur des objectifs communs.

Les signataires se sont engagés dans un plan d’actions articulés autour de 4 axes :

  • Développer une offre d’énergie décarbonée compétitive
  • Construire une industrie française de l’efficacité énergétique et des smart grids permettant l’auto-financement de la transition énergétique
  • Engager une reconquête industrielle stratégique
  • Fédérer la filière pour mutualiser objectifs et dynamiques, en particulier anticiper les besoins en compétences et accompagner les parcours professionnels.
En savoir plus dans le communiqué de presse

Ajouter un commentaire sur le site