Les métiers industriels en Nouvelle-Aquitaine dans le cadre du Contrat régional de filière

L'actualité de Cap Métiers Nouvelle-Aquitaine

Les métiers industriels en Nouvelle-Aquitaine dans le cadre du Contrat régional de filière

Dans le cadre du Contrat régional de la filière (CRF), l'OREF (Observatoire régional emploi formation) de Cap Métiers Nouvelle-Aquitaine a réalisé un document de synthèse, en collaboration avec les signataires du contrat, qui présente les chiffres clés enjeux emploi-formation des métiers des industries (hors IAA).

Les CRF visent à accompagner le développement des filières économiques stratégiques de la Nouvelle-Aquitaine dans leurs aspects Orientation-Formation-Emploi (en savoir +).

Très variés, les métiers industriels interviennent depuis la conception d’un produit, de sa fabrication en série, jusqu’à sa commercialisation et sont occupés par quelques 202 000 professionnels en région. Ils s’exercent dans de nombreux secteurs.

Au palmarès des secteurs employeurs, la fabrication de matériels de transport (notamment la construction aéronautique/spatiale, la construction navale et l'industrie automobile), occupe la première place, suivie du travail du bois, de la métallurgie ainsi que de la fabrication de produits.
La filière industrielle régionale regorge d’entreprises à rayonnement national et international : Ceva santé animale, Sanofi, Airbus, Safran, Thales, Constellium Ussel, Smurfit Kappa, Gascogne, Lectra, Legrand, …

Du fait d’une dynamique axée sur l’innovation, la recherche & développement et la transition énergétique, une montée en compétences est nécessaire pour accompagner ces filières à forte valeur ajoutée. Ainsi, des besoins en emploi sont exprimés dans tous les secteurs (santé, métallurgie, bois-papier-carton, chimie, carrières et matériaux, plasturgie, cuir), et à tous les niveaux, du CAP au niveau ingénieur.
Ils concernent particulièrement les métiers d’opérateurs (fabrication conditionnement), de conducteurs de ligne de production ou de machines automatisées, d’opérateurs électricité et électronique, d’agents de manutention et d’emballage, de techniciens méthodes, de mécaniciens ou de techniciens de maintenance et de responsables qualité, hygiène, sécurité, environnement (QHSE).

Le numérique, la sécurisation et la protection des données, la filière verte et l'écotechnologie ou encore la progression de la technologie additive font partie des filières d’avenir à fortes opportunités d’emplois et d’innovation, dans l'ensemble des territoires.

L’industrie bénéficie d’une offre de formation riche et diversifiée, dans laquelle près de 25 000 jeunes ont été formés sur ces métiers en Nouvelle-Aquitaine, essentiellement en voie scolaire.

A noter, que la part des alternants dans des formations de niveaux supérieurs (bac +2 et plus) est deux fois plus importante que dans l’ensemble des autres secteurs régionaux.

Ajouter un commentaire sur le site