Allier la valorisation des compétences numériques à la lutte pour l’égalité des chances

Compétences et besoins de l'économie

Allier la valorisation des compétences numériques à la lutte pour l’égalité des chances

Alors qu’en 2019, 80 000 emplois restaient non pourvus dans le numérique, on estime que le désintérêt pour les métiers du numérique est de 30% supérieur dans les quartiers prioritaires de la ville (QPV). Par ailleurs, 42 % des jeunes de 17 à 23 ans issus des zones rurales déclarent manquer d’informations pour s’orienter.

Pour pallier cette situation et faire des propositions, le Gouvernement a missionné, Anthony Babkine, co-fondateur de Diversidays, association dont la mission est de rétablir l’égalité des chances dans les carrières et l’entrepreneuriat dans le numérique, et le Conseil national du numérique.
Ils ont remis leur rapport le 8 septembre 2020, intitulé « Faire du numérique un accélérateur de diversité ».

Pour allier la valorisation des compétences numériques à la lutte pour l’égalité des chances, le rapport présente des solutions, parmi lesquelles :

  • Former les prescripteurs (Pôle Emploi, Cap Emploi, Missions locales...) aux compétences et aux métiers du numérique
  • Créer un baccalauréat professionnel dédié au métier de développeur
  • Inciter les entreprises à repenser les politiques de recrutement pour lutter contre les stéréotypes discriminatoires
  • Créer un groupe de travail national de prospective des besoins en compétences numériques décliné dans les métropoles French Tech, dans une perspective de redynamisation des territoires
  • Sensibiliser les collégiens aux opportunités du numérique dans le cadre de l’accompagnement à l’orientation prévu dès la 4e.
  • Mettre en place une journée ou semaine de sensibilisation nationale autour des métiers du numérique pour renforcer l’accompagnement du choix de l’orientation
  • Généraliser les contrats d'apprentissage ou de professionnalisation dans les métiers qui requièrent des compétences numériques
  • Créer et financer des projets expérimentaux incitant les associations d’égalité des chances et de médiation numérique à travailler entre elles pour accompagner les publics dits « invisibles » vers les opportunités du numérique
Consulter le rapport

Ajouter un commentaire sur le site