CFA de Saintes, une rentrée incertaine

Paroles d'acteurs

CFA de Saintes, une rentrée incertaine

Pour Christophe Mousseron, directeur du BTP CFA de Saintes, la crise sanitaire a été plutôt bien gérée par les apprentis, les formateurs ainsi que les entreprises.
La continuité pédagogique a pu être organisée dans de bonnes conditions malgré l’urgence, et le nombre de décrochages est resté très limité.
Depuis le début du confinement, la priorité était d’amener jusqu’à l’examen les apprentis en fin de formation et de préparer la rentrée des autres, une rentrée marquée par l’incertitude, avec une baisse attendue du nombre de contrats.

Consulter l’article réalisé par Cap Métiers dans sa série consacrée aux prestataires de Nouvelle-Aquitaine face au Covid-19.

Vous pouvez toujours apporter votre contribution en sollicitant l'équipe Rédaction de Cap Métiers.

Ajouter un commentaire sur le site