Préparation des diplômes professionnels de l'Education nationale

Formation tout au long de la vie

Préparation des diplômes professionnels de l'Education nationale

Sur demande après leur admission en formation, les candidats à l'examen du CAP peuvent désormais bénéficier d'une décision visant à individualiser la durée de leur formation en fonction de leurs parcours et de leurs acquis. Cette décision d'allongement ou de réduction de la formation est prise par le recteur sur avis de l'établissement ou de l'organisme de formation.
La décision de positionnement prend en compte :

  • les études suivies en France ou à l'étranger et les titres ou diplômes détenus,
  • les compétences professionnelles,
  • le bénéfice des notes déjà obtenues,
  • les dispenses d'épreuves ou d'unités,
  • les attestations reconnaissant l'acquisition de blocs de compétences
  • la durée de période de formation en milieu professionnel
Par ailleurs, pour les candidats préparant le CAP par la voie scolaire, la durée de la période de formation en milieu professionnel ne peut être inférieure à 5 semaines (au lieu de 8). Pour le bac pro, cette durée sera fixée pour chaque spécialité.

Comme les candidats du bac pro, les élèves préparant un CAP, un BP, le brevet des métiers d'art (BMA) et une mention complémentaire peuvent désormais effectuer une partie de leur formation dans un pays européen. Cette possibilité est en outre étendue à tous les pays.

Une unité facultative « mobilité » sanctionnée par une attestation « MobilitéPro », est créé dans les CAP, Bac pro, BP et BMA. Elle permet de valider les compétences acquises au cours d'une période de formation effectuée à l'étranger, en particulier dans le cadre des programmes de l'Union européenne. Peuvent s'y  présenter les candidats scolaires, les apprentis, ou les stagiaires de la formation professionnelle continue dans un établissement public.
Décret n° 2019-907 et arrêtés du 30 août 2019

Ajouter un commentaire sur le site