Légère progression des recrutements de cadres RH en 2018

Compétences et besoins de l'économie

Légère progression des recrutements de cadres RH en 2018

L’APEC et l’ANDRH ont publié, le 18 juillet, l’édition 2019 de leur baromètre annuel dédié au recrutement et aux pratiques de sourcing des cadres RH.

Les cadres de la fonction RH ont faiblement profité de la vitalité du marché de l’emploi cadre en 2018 : leurs embauches ont enregistré une hausse de 1,3 % contre 11 % pour l’ensemble des fonctions.
Sur les 266 400 cadres ayant été embauchés en 2018 en France, 7 700 sont des cadres RH.

Près de 8 cadres RH sur 10 ont été recrutés dans le secteur des services et plus particulièrement dans les activités informatiques et télécommunication, la banque-assurance et les activités juridiques, comptables et de conseil.

La majorité des embauches a concerné l’Île-de-France (52 %) devant l’Auvergne-Rhône-Alpes (10 %), l’Occitanie (7%), la Bretagne (6%) et la Nouvelle-Aquitaine (4%).

Bien que les recruteurs à la recherche de cadres de la fonction RH aient une stratégie de recrutement multicanal, la diffusion d’offres d’emploi est restée le canal privilégié pour recruter les fonctions RH (89 % des recruteurs y ont eu recours). Viennent ensuite le réseau et les contacts, les candidatures spontanées, puis les réseaux sociaux professionnels (16 % des postes ont été pourvus grâce aux réseaux sociaux). Le marché « caché » représente une très faible part des moyens de sourcing.

63 % des embauches ont été réalisées dans les établissements de moins de 100 salariés, et plus particulièrement dans ceux comptant entre 20 à 99 salariés. Cette situation peut s’expliquer par le besoin de structurer en interne le processus RH, notamment la mise en place de service de recrutement, de développement RH, d’administration du personnel, de dispositifs de formation… pour accompagner la stratégie et le développement de l’entreprise.

Les établissements de 500 salariés et plus ont été à l’origine de 10 % des embauches de cadres RH : bien qu’ils disposent déjà d’un socle de compétences RH au sein de leurs structures, ces établissements participent activement aux embauches de cadres RH dans un contexte d’émergence de nouveaux enjeux forts tels que le développement de la marque employeur ou l’amélioration de « l’expérience candidat ».

Consulter les résultats complets du baromètre ANDRH/APEC 2019

Ajouter un commentaire sur le site