L'insertion professionnelle des diplômés de la promotion 2017

Emploi et insertion professionnelle

L'insertion professionnelle des diplômés de la promotion 2017

Bien que subsistent des disparités entre les filières, ainsi qu'entre les diplômés de Bac +5 et ceux de Bac +3/4, le taux d'insertion professionnelle et les conditions d'emploi se sont globalement améliorés par rapport aux années précédentes.
Ce sont les conclusions du baromètre de l'Apec qui souligne qu'occuper un poste 6 mois après l'obtention du diplôme a un impact sur le fait d'être toujours en emploi à 12 mois.

La part des jeunes diplômés de Bac +5 en emploi 6 mois après l'obtention du diplôme a progressé de 6% par rapport à 2016 et le taux d'emploi à 12 mois augmente aussi (+2%), le plus souvent en CDI (pour 68% d'entre eux) et avec le statut de cadre. A contrario les diplômés Bac +3/4 rencontrent plus de difficultés à trouver du travail à 6 mois et le taux d'emploi est en légère baisse par rapport à 2016. Malgré tout, ceux qui accèdent à l'emploi bénéficient aussi de conditions plus favorables (emploi durable et statut de cadre en augmentation). 

78 % des diplômés de la promotion 2017 interrogés par l'Apec considèrent que l'emploi qu'ils occupent et leur formation sont en adéquation. Mais l'insertion selon les disciplines diffère et on note par exemple que les diplômés de STS et de SHS obtiennent un taux d'emploi qui n'évolue pas voire qui recule.

Consulter le baromètre de l'Apec

Ajouter un commentaire sur le site