Etude du Céreq sur les formations continues à visée écologique

Formation tout au long de la vie

Etude du Céreq sur les formations continues à visée écologique

L’offre de formation continue en matière de développement durable est encore mal connue : quels types de formations écologiques sont actuellement proposés, et à quels publics ? Comment les organismes prennent-ils en charge ces domaines de connaissances, émergents et pointus techniquement ?

Une étude du Céreq de mars 2018, récemment publiée, apporte des éléments de réponse, en s’appuyant sur les résultats de l’enquête Former vert, menée par le Céreq auprès d’organismes de formation.

Les domaines de formation du développement durable les plus fréquemment dispensés aux demandeurs d’emploi sont ceux des économies d’énergie et des énergies renouvelables ainsi que du traitement et de la gestion des déchets. A l’inverse, les formations les moins dispensées à des demandeurs d’emploi sont celles à la préservation et au traitement des éléments naturels, et celles à la prévention des risques et accidents industriels.

90 % des formations de ces deux derniers domaines sont dispensés à des salariés ou des chefs d’entreprises.

Cependant, les domaines des Économies d’énergies et du Traitement et de la gestion des déchets sont aussi dispensés à des publics salariés et des chefs d’entreprises, pour respectivement 80 % et 75 % de leurs formations.

La moitié des formations en développement durable est sanctionnée par une certification, se partageant entre 18 % sanctionnées par une certification inscrite au RNCP, 14 % par une certification de type habilitation, et 18 % par une certification propre à l’organisme, prenant le plus souvent la forme d’une attestation de formation.

Consulter l’étude
A consulter aussi le Bref Céreq sur le sujet

Ajouter un commentaire sur le site