L’action de France compétences en 2019 et ses priorités pour 2020

Formation tout au long de la vie

L’action de France compétences en 2019 et ses priorités pour 2020

France compétences, l’autorité nationale de financement et de régulation de la formation professionnelle et de l’apprentissage, a été créée le 1er janvier 2019 en application de la loi Avenir professionnel.

La première année d’action de cette instance à gouvernance quadripartite, placée sous la tutelle du ministère du Travail, est retracée dans un rapport d’activité qui vient d’être mis en ligne.

Au cours de l’année 2019, France compétences a notamment :

  •  bâti les règles et assuré les répartitions financières des fonds mutualisés auprès des différents acteurs (Etat, Régions, OPCO, CPIR, opérateurs du CEP…),
  • mis en place une démarche de dématérialisation pour les demandes d’enregistrement des certifications professionnelles aux répertoires nationaux (RNCP et répertoire spécifique),
  • organisé le conseil en évolution professionnelle (CEP) des actifs occupés du secteur privé,
  • émis près de 7000 recommandations auprès des branches professionnelles sur la prise en charge des contrats d’apprentissage.
Pour l'année 2020, France compétences concentrera son action sur le suivi et le pilotage du CEP, le renforcement de sa mission légale d’observation et de régulation des coûts en matière d’apprentissage et de formation professionnelle, et la réalisation des travaux d’étude et d’évaluation pour éclairer les acteurs du secteur et les décisions de son Conseil d’administration.

Les quatre orientations stratégiques et les priorités d’action de l’établissement pour les années 2020 à 2022 sont fixées par une convention d’objectifs et de performance (COP) signée avec l’Etat :

  • Favoriser l’identification des besoins en compétences des personnes et des entreprises.
  • Contribuer à faire évoluer le modèle économique et pédagogique des prestataires de formation afin d’améliorer le rapport qualité/prix des formations.
  • Financer le système de la formation professionnelle et de l’apprentissage de façon pérenne et optimale.
  • Favoriser l’efficacité et la synergie entre les acteurs du système de la formation professionnelle et de l’apprentissage

Ajouter un commentaire sur le site