20 % des jeunes entreprises sont « florissantes » en Nouvelle-Aquitaine

Entreprise et aides aux employeurs

20 % des jeunes entreprises sont « florissantes » en Nouvelle-Aquitaine

Fin 2017, en Nouvelle-Aquitaine, 73 % des 10 600 entreprises créées début 2014 étaient encore actives, selon la dernière étude publiée par l’Insee Nouvelle-Aquitaine.
Parmi les « jeunes pousses », ces nouvelles entreprises de 2014 encore actives en 2017, les « florissantes » désignent celles qui, en matière de chiffre d’affaires ou d’emploi, se sont davantage développées que les autres au cours des premières années de leur existence. En Nouvelle-Aquitaine, une jeune pousse sur cinq peut être classée dans cette catégorie.

Leur croissance dépend de l’objectif et du profil du créateur, et surtout des moyens financiers investis. Certains de ces facteurs agissent dès le montage du projet, d’autres interviennent plus tard.

Parmi les objectifs principaux poursuivis par les porteurs de projets, assurer son propre emploi constitue la motivation la plus répandue pour 7 créateurs sur 10. Les autres créateurs visent davantage le développement d’un projet au travers d’emplois ou d’investissements et dans ce cas, leur entreprise a deux fois plus de chances d’entrer dans la catégorie des « florissantes ».

Les créateurs qui occupaient un poste de cadre ou profession intellectuelle supérieure ont connu un développement plus rapide de leur nouvelle entreprise. Les jeunes pousses portées par ces créateurs sont plus souvent florissantes que celles à l’initiative des autres anciens salariés.

De même, avoir côtoyé des chefs d’entreprise ou avoir déjà créé ou dirigé une entreprise facilitent l’essor.
Autre facteur déterminant : lorsque le secteur d’activité de l’entreprise coïncide avec le métier de son créateur, la mobilisation de son savoir-faire est immédiate et se révèle favorable au développement. La formation aide également au développement des jeunes pousses. Les formations « métiers » sont les plus répandues, mais ce sont celles ayant trait à la gestion qui facilitent le plus le développement.

Les secteurs de l’hébergement-restauration, de l’industrie manufacturière et du transport-entreposage sont les plus propices à leur essor en Nouvelle-Aquitaine.

Consulter l’étude de l’Insee

Ajouter un commentaire sur le site