*

Territoire Vallée de la Dordogne Corrézienne

Les pôles qui animent ce territoire rural sont de petite taille et regroupent Argentat, Meyssac et Beaulieu/Dordogne avec 22% des 24 850 habitants du territoire et 39% des emplois.

Les agglomérations de Tulle et Brive-La-Gaillarde, attenantes, exercent une forte attraction sur le territoire en termes d’emplois et d’équipements.

La Vallée de la Dordogne Corrézienne fonctionne selon un modèle de développement de type "touristique" qui se traduit par un potentiel de captation de richesses élevé. Les poids des dépenses touristiques, est le plus important parmi les territoires ruraux néo aquitains.

A partir de ces constats, la stratégie retenue dans le cadre du contrat s’appuie sur 2 axes stratégiques issu d'un diagnostic :

  • Améliorer les facteurs d’attractivité pour favoriser le maintien de la population locale, l’accueil de nouveaux habitants et de touristes.
  • Rééquilibrer le modèle de développement économique et réduire l’évasion commerciale.

Dans le cadre de sa politique de soutien des territoires (voir la délibération), la Région Nouvelle-Aquitaine a signé un contrat de dynamisation et de cohésion.

Parmi les projets structurants, on retrouve :

  • la création d’une maison de santé pluridisciplinaire à Saint-Privat
  • la préservation et mise en tourisme de sites du territoire
  • la mise en place d’une Gestion Prévisionnelle d’Emploi et de Compétences Territorialisée (GPECT)