*

Bassin d'emploi d'Angoulême

Structuré autour de l’agglomération d’Angoulême, le territoire est essentiellement urbain et périurbain, et compte plus de 160 000 habitants.

Associées aux acteurs économiques, les collectivités souhaitent soutenir une démarche transversale en faveur de la transition énergétique et écologique : structuration des circuits alimentaires locaux, transports et mobilité, développement des filières associées aux énergies renouvelables en particulier dans le domaine de l’hydrogène.

Le territoire présente un net déficit des revenus touristiques par rapport aux territoires comparables. L'objectif est de développer l'économie du tourisme, en valorisant le patrimoine culturel et naturel, et en organisant la synergie entre projets publics et privés.

Voir tous les chiffres clés sur CMonMétier CMonTerritoire.

Identifié parmi les « territoires d’industrie » de Nouvelle–Aquitaine, le territoire bénéficie d’un accompagnement de la Région, en lien avec les enjeux de redynamisation et d’innovation des bassins industriels. 

Dans le cadre de sa politique de soutien des territoires, la Région a ainsi signé un contrat de dynamisation et de cohésion  issu d'un diagnostic.

Parmi les actions envisagées, sont proposées :

  • le développement du Technopôle EurekaTech (plateforme technologique process industriel du futur)
  • la Grande école du numérique - Open lab (formation destinée à l'insertion de publics fragilisés dans les métiers du numérique)
  • le soutien au développement des activités de l’industrie culturelle et créative
  • la création de pôles et maisons de santé pluridisciplinaires
  • le développement des circuits courts et des filières alimentaires de proximité
  • l’aménagement des pôles d'échanges multimodaux d’Angoulême et de La Couronne...

Angoulême fait partie des Cités de l'emploi labellisées en 2021 à destination des demandeurs d'emploi dans les QPV (voir notre actu). Elle a été labellisée aussi Cité éducative tout comme Soyaux. Cette démarche vise à intensifier les prises en charges éducatives des enfants à partir de 3 ans et des jeunes jusqu’à 25 ans, en leur proposant un cadre d’apprentissage et d’épanouissement renforcé. (voir notre actu).