Appel à projets régional CEJ jeunes en rupture

Emploi et insertion professionnelle

Appel à projets régional CEJ jeunes en rupture

Des parcours spécifiques qui reprennent les caractéristiques du CEJ sont proposés pour des « Jeunes en rupture » (voir notre actu).

Cet AAP vise à répondre à la diversité des besoins et des profils des jeunes en rupture, et proposer des parcours intégrés d’accompagnement vers l’emploi par une approche globale de leur situation et la prise en compte de l’ensemble des problématiques et freins à travers 3 volets :

  • insertion professionnelle ;
  • logement ;
  • mobilité.
Ce volet « jeunes en rupture » s’adresse aux jeunes sans revenu et éloignés du SPE depuis au moins 5 mois, et notamment les :

  • jeunes hébergés en structure ;
  • publics spécifiques (sortant de l’ASE, suivi ou anciennement suivi par la PJJ, sortant de prison, MNA ou BPI…) ;
  • bas niveaux de qualification, pour cibler les efforts vers les publics décrocheurs (niveaux 1 à 4, situation d’illettrisme/illectronisme, non ou faible maîtrise de la langue, …) ;
  • problématiques de santé physique et mentale, incluant les conduites addictives de produits licites ou illicites (attention particulière sur un usage problématique aux écrans).
Les actions complémentaires à l’offre déjà existante spécialement dédiées à ce public et une articulation entre le porteur et la ou les missions locales du territoire sont attendues.

Les principaux objectifs sont :

  • Une démarche d’aller-vers pour repérer les jeunes en rupture ;
  • Une démarche d’accompagnement vers la mission locale en vue de l’ouverture du CEJ et de l’insertion socio-professionnelle du jeune ;
  • Un co-accompagnement dans le cadre du CEJ construit avec la mission locale, en proposant au jeune des actions adaptées à sa situation, relevant de sa prise en charge globale (logement, santé…).
Les projets à même de couvrir, le cas échéant dans le cadre d’un partenariat ou d’un consortium, les volets accompagnement, logement et mobilité seront privilégiés.

Les projets attendus doivent être infrarégionaux et développer des actions prioritairement à la maille départementale ou infra-départementale, ou le cas échéant, pluri-départementale, l’objectif étant de permettre de mailler l’ensemble du territoire.

Les projets peuvent être soutenus pour 2 ans, avec une prise en charge à 100% des dépenses éligibles. L’assiette des dépenses éligibles des projets présentés devra être supérieure à 60 000€/ an toutes taxes comprises, soit 120 000€ sur la durée totale du projet s’il est présenté sur 2 ans.

Date limite de candidature : Jusqu’au 5 juillet (20h, heure de Paris)

Démarrage des projets : 1er octobre 2022

En savoir plus et consulter l’AAP

Ajouter un commentaire sur le site