Atlas de l’illettrisme en France

Emploi et insertion professionnelle

Atlas de l’illettrisme en France

L’illettrisme touche des personnes qui parlent notre langue et ont fréquenté l’école mais qui ne maîtrisent pas la lecture, l’écriture, le calcul et le numérique de base qui offrent les clés de l’autonomie.

Comment agir efficacement pour que l’illettrisme recule si on ne connaît pas le profil des personnes concernées, leur âge, leur lieu de vie, les facteurs qui expliquent cette situation ? Comment organiser leur accompagnement et leur prise en charge, si on ne dispose pas d’une vision claire sur les territoires où l’illettrisme est le plus présent ?

L’ANLCI présente la première édition de l’Atlas de l’illettrisme en France qui apporte des éléments de réponse à ces questions. Les données seront réactualisées et enrichies chaque année et communiquées à l’occasion des Journées nationales d’action contre l’illettrisme.

La France compte actuellement 2 500 000 personnes en situation d’illettrisme, soit 7 % de la population âgée de 18 à 65 ans (14 % dans les QPV).
La proportion de personnes illettrées est plus forte pour les groupes d’âge plus élevés.
Plus de 50 % de personnes en situation d’illettrisme expriment des freins à la connexion et l’utilisation des outils numériques au quotidien.
Moins de diplômes et des conditions sociales dégradées des parents sont associés à des difficultés plus fréquentes chez les enfants.

Ajouter un commentaire sur le site