Garantie jeunes : des mesures pour augmenter le nombre de bénéficiaires

Emploi et insertion professionnelle

Garantie jeunes : des mesures pour augmenter le nombre de bénéficiaires

La ministre du travail, de l'emploi et de l'insertion a confirmé le 16 février 2021 plusieurs mesures pour augmenter le nombre de bénéficiaires de la Garantie Jeunes (voir notre fiche technique).

200 000 places sont prévues en Garantie Jeunes pour 2021 (soit le double de 2020). 140 millions d’euros supplémentaires seront alloués au Missions locales à cet effet.

Pour faciliter le déploiement de ces 200 000 places, les conditions d’entrée et les modalités de mise en œuvre des parcours seront prochainement modifiées par décret :

  • Fin de la nécessité pour le jeune de se déclarer fiscalement autonome pour bénéficier de la Garantie jeunes. Le conseiller pourra, à titre exceptionnel, attester lui-même de sa situation de précarité et de rupture vis-à-vis de sa famille.
  • Possibilité d’évaluer le plafond de ressources sur les 3 ou les 6 derniers mois, selon l’appréciation la plus favorable pour chaque jeune.
  • Modulation de la durée du parcours de 9 à 18 mois en fonction de la situation de chaque jeune afin de s’adapter au plus près des besoins d’accompagnement.
  • Ouverture du dispositif aux jeunes en situation de handicap jusqu’à l’âge de 30 ans.
 

Ajouter un commentaire sur le site