Expérimentations territoriales du service public de l’insertion et de l’emploi (SPIE)

Emploi et insertion professionnelle

Expérimentations territoriales du service public de l’insertion et de l’emploi (SPIE)

Prévue par la Stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté (voir notre dossier), la mise en place d’un service public de l’insertion, renommé service public de l’insertion et de l’emploi (SPIE), s’appuie sur une concertation des acteurs impliqués dans les politiques d’insertion et des expérimentations territoriales.

Le ministère du travail, de l’emploi et de l’insertion a mis en ligne le 16 décembre le rapport de synthèse de la concertation sur le SPIE et lancé simultanément un appel à manifestation d’intérêt (AMI) pour sélectionner 30 territoires qui mettront en œuvre le SPIE en 2021 selon les préconisations issues de la concertation.

Les porteurs de projet doivent représenter un groupement d’acteurs de l’insertion comprenant obligatoirement le Conseil départemental et Pôle emploi et plus largement : collectivités territoriales, missions locales, Cap emploi, CAF, ARS, CCAS, CCIAS, associations, organismes de formation et d’accompagnement, entreprises…

L’Etat prévoit de consacrer à cet AMI un montant maximum de 500 K€ par territoire lauréat. Les projets peuvent être présentés jusqu’au 28 février 2021. La sélection sera réalisée en mars 2021.

Consulter les documents de l’AMI

Ajouter un commentaire sur le site