Plan régional d'urgence volet 2

Compétences et besoins de l'économie

Plan régional d'urgence volet 2

En complément des dispositifs nationaux et régionaux déjà opérationnels, la Région a adopté de nouvelles mesures d'aide de soutien à l'économie et à l'emploi, avec notamment :

  • un renforcement de son soutien à la numérisation pour les artisans et commerçants via un chèque e-commerce 
  • un fonds d'urgence Entreprises et associations de 3 à 49 salariés, en particulier dans les secteurs fermés administrativement, dans le secteur sportif amateur, le tourisme (activités, hébergement...) et l’industrie culturelle, le secteur évènementiel, l’horticulture et les entreprises relevant d’une activité́ métiers d’art.
La Région veut favoriser la formation et le recrutement de personnels dans le secteur de la santé, du médico-social et de l’aide à la personne. Des crédits du Plan de relance sont fléchés vers les Régions pour former davantage d’infirmiers, d’aides-soignants, d’accompagnateurs éducatifs et sociaux pour les Ehpad et d’auxiliaires de vie. Par anticipation, la Région a ouvert 131 places d'étudiants infirmiers en septembre 2020. Elle ouvrira progressivement, 547 places supplémentaires pour la formation d'aides soignants, d'auxiliaires de puériculture et d'accompagnateurs de puériculture et sociaux principalement.

La Région va accompagner, en lien avec l'ARS, la mobilisation des étudiants infirmiers en renfort dans le cadre de leur stage, en revalorisant les indemnités de stage, tout en rappelant aux établissements hospitaliers et médico-sociaux la nécessité de préserver la qualité de leur formation.
L'engagement de l'ensemble des apprenants en formations paramédicales et sociales, également mobilisés en stage dans les services hospitaliers ou les structures médico-sociales, pourra faire l'objet d'une reconnaissance par la Région selon les modalités qui seront définies avec l'Etat. 

La Région s’associe également à l’ARS pour le lancement via un AMI pour la mise en place d'une plateforme territoriale solidaire de renfort RH, pour lutter contre les dificultés de recrutement de professionnels des structures médico-sociales. L'appel à projets régional Initiatives territoriales pour l’emploi sera également mobilisé à cette fin.

D'autres mesures ont été décidées en faveur des lycéens, des étudiants et des publics précaires. Parmi celles-ci :

  • un fonds de solidarité familles à destination de tous les lycéens de Nouvelle-Aquitaine pour faciliter le règlement des frais de restauration, d’hébergement et de transport scolaire ou de toute autre dépense liée à la scolarité et difficile à assumer par les familles ou les jeunes en rupture familiale, mais aussi pour l’accès aux ressources numériques (abonnement 4G ou internet nécessaire aux enseignements à distance).
  • l'accompagnement des décrocheurs universitaires pour faciliter leur insertion professionnelle sur des métiers en tension. 822 parcours seront financés en 2021 au titre du PACTE.
  • l'accueil des apprentis au sein de la Région. Actuellement de 100 apprentis par an, il sera doublé en 2021, notamment sur les secteurs de la restauration, des métiers du bâtiment, et de l’informatique
  • l'accompagnement des associations et structures de lutte contre la pauvreté pour renforcer l’aide alimentaire et des produits d’hygiène pour les personnes les plus précaires de Nouvelle-Aquitaine.
Lire le plan d'urgence adopté le 16/11/20

POUR ALLER PLUS LOIN : consulter notre dossier thématique consacré aux plans de relance.

Ajouter un commentaire sur le site