L’orientation des jeunes des territoires ruraux et des petites villes

Orientation et parcours

L’orientation des jeunes des territoires ruraux et des petites villes

La mission « Orientation et égalité des chances dans la France des zones rurales et des petites villes » vient de remettre son rapport "Restaurer la promesse républicaine" à Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Education nationale. Après auditions de jeunes, de leurs familles, d'acteurs de l'Etat, de collectivités teritoriales et de structures engagées, la mission propose un scénario construit en 4 axes avec 25 mesures, pour améliorer la situation de ces jeunes et réduire les écarts, en termes de choix d’orientation et d’égalité des chances, engendrés par les déterminismes sociaux notamment.

Les jeunes de ces territoires sont confrontés à de nombreux obstacles qui entravent leurs parcours : fracture numérique, autocensure, problème d’accès à l’information, manque d’opportunités en termes d’engagement associatif par exemple… mais la commission a relevé aussi une quasi-absence de politiques scolaires en faveur des territoires ruraux et des petites villes.

Le rapport s’attache à signifier l’importance du travail sur les représentations (Axe 1) et celui de la mobilité (Axe 4) pour ouvrir les horizons des jeunes.
L’axe 2 porte sur l’enjeu de l’information et de l’orientation avec les préconisations suivantes :
  • Placer l’orientation au cœur du projet pédagogique des collèges et lycées ruraux, grâce à des Cordées de la réussite adaptées
  • Mieux former les équipes éducatives à l’orientation en zone rurale : une expérimentation dès le collège sur le modèle de « TrouveTaVoie »
  • Dupliquer le modèle des « Mini-entreprises » dans 100 premiers collèges ruraux
  • Consolider et stabiliser les équipes éducatives des établissements isolés Inciter les établissements d’enseignement supérieur à développer leur communication à destination des jeunes des territoires par un système de bonus-malus
  • Créer un programme national de mentorat adapté aux territoires éloignés des grandes
Pour faire évoluer les représentations, casser les déterminismes sociaux et favoriser l’égalité des chances pour tous, le rapport propose des mesures liées au maillage territorial (axe 3) :
  • Proposer 30 000 stages dédiés aux élèves de 3ème des zones rurales
  • Organiser des écosystèmes pour l’orientation des jeunes ruraux au sein de leur territoire
  • Créer la « Fabrique des rôles-modèles » : un dispositif pour favoriser les rencontres inspirantes dans 100 premiers établissements ruraux
  • Systématiser les immersions des jeunes ruraux dans le monde de la formation et de l’emploi
  • Faciliter l’engagement des jeunes des territoires isolés : SNU, Service civique, engagements du quotidien
  • Favoriser l’utilisation du numérique pour soutenir l’orientation et les aspirations des jeunes ruraux
Lire le rapport

Ajouter un commentaire sur le site