L’emploi dans le secteur de l’hébergement et restauration progresse en Nouvelle-Aquitaine

Emploi et insertion professionnelle

L’emploi dans le secteur de l’hébergement et restauration progresse en Nouvelle-Aquitaine

Fin 2018, plus de 77 500 salariés travaillaient dans le secteur de l’hébergement et restauration en Nouvelle-Aquitaine, soit 5,5% de l’emploi salarié marchand non agricole régional. Le nombre d’emplois a progressé de 21% sur la période 2008-2018.

Le plus grand nombre d’établissements se concentre dans les départements côtiers de la Gironde, des Pyrénées-Atlantiques et de la Charente Maritime.

Un peu moins des trois quarts des effectifs du secteur sont regroupés dans la restauration. Les femmes représentent plus de la moitié des salariés du secteur, avec une surreprésentation dans l’hébergement (58%). La part des salariés âgés de moins de 25 ans représente un quart des emplois et atteint 30% dans la restauration.

L’activité de restauration rassemble plus des trois quarts des salariés du secteur. Si la restauration traditionnelle regroupe plus du tiers des salariés, la croissance de l’emploi dans la restauration rapide est la plus prononcée.

Les employeurs déclarent avoir plus des difficultés à recruter. Les principaux motifs évoqués sont la pénurie ou le profil inadéquat des candidats. Les métiers les plus difficiles à satisfaire sont les métiers plus qualifiés (chefs cuisiniers, cuisiniers, maîtres d’hôtels, sommeliers). Au-delà des qualités attendues (disponibilité par rapport à des horaires de travail décalés, capacité à gérer le stress, le sens de la relation client…) et des compétences comportementales, les recruteurs recherchent des compétences techniques : entretenir un poste de travail, réaliser un service en salle, cuire des viandes, poissons ou légumes, débarrasser une table, nettoyer une salle de réception...

L’étude aborde également une expérimentation menée à Royan (17) « Entreprises « Marraines » de stagiaires en formation » dont l’objectif est de mettre en place un parrainage entre un stagiaire en formation et une entreprise marraine. Le parrainage consiste à accompagner les stagiaires en formation par des parrains bénévoles qui mettent à profit leur expérience, leur connaissance des métiers, des entreprises et leur réseau professionnel.

Consulter l’étude complète réalisée par Pôle emploi

A NOTER : Pour pallier ces difficultés de recrutements, l’Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie Nouvelle-Aquitaine (UMIH) lance l’application « U me jobs ». Cette appli de rechecreh d'emploi est gratuite et ouverte à tous les chefs d’entreprises. Télécharger l’appli

Ajouter un commentaire sur le site