L’accompagnement des bénéficiaires du RSA inscrits à Pôle emploi

Emploi et insertion professionnelle

L’accompagnement des bénéficiaires du RSA inscrits à Pôle emploi

Fin 2017, parmi les 2 081 000 bénéficiaires du RSA soumis aux «droits et devoirs», 834 000 (soit 40%) étaient inscrits à Pôle emploi comme demandeurs d’emploi en catégorie A, B ou C.

Selon la Drees, le service statistique des ministères sociaux, 24% d’entre eux ont bénéficié d’un accompagnement renforcé (contre 16% pour l’ensemble des inscrits à Pôle emploi), et 5% d’un accompagnement global (contre 1% pour l'ensemble des inscrits).

Ces deux types d’accompagnement vers l'emploi sont davantage dispensés aux bénéficiaires du RSA ayant un moindre niveau de formation ou s’étant récemment inscrits à Pôle emploi.

L’accompagnement guidé reste majoritaire pour les bénéficiaires du RSA (53%) comme pour l’ensemble des inscrits (48%). L’accompagnement suivi concerne 17% des bénéficiaires du RSA, contre 33% de l’ensemble des inscrits.

La délégation d’accompagnement à un organisme autre que Pôle emploi est très minoritaire pour les bénéficiaires du RSA inscrits à Pôle emploi (14% des cas), même si elle est plus fréquente que pour l’ensemble des demandeurs d’emploi (8%).

Les quatre grands types d’accompagnement proposés par Pôle emploi :

  • l’accompagnement suivi pour les demandeurs les plus proches de l’emploi et dont l’autonomie dans la recherche d’emploi est la plus grande ;
  • l’accompagnement guidé pour les demandeurs d’emploi qui ont besoin d’être appuyés régulièrement dans leur recherche d’emploi par leur conseiller référent ;
  • l’accompagnement renforcé pour les demandeurs d’emploi qui ont besoin d’être fortement soutenus par leur conseiller référent, notamment à travers des entretiens en face à face ;
  • l’accompagnement global pour les demandeurs d’emploi les plus fragilisés, notamment confrontés à des freins sociaux et/ou en situation de précarité.
Consulter la publication de la Drees

Ajouter un commentaire sur le site