Baisse des entrées en formation des jeunes suivis par les Missions Locales de Nouvelle-Aquitaine

Emploi et insertion professionnelle

Baisse des entrées en formation des jeunes suivis par les Missions Locales de Nouvelle-Aquitaine

Malgré le Plan d’Investissement dans les Compétences (PIC), le réseau des Missions Locales de Nouvelle-Aquitaine constate, comme au niveau national, une baisse des entrées en formation des jeunes suivis par les Missions Locales.

Partant de ce constat, son étude "Les jeunes et la formation en Nouvelle-Aquitaine" apporte des analyses sur plusieurs points en s'appuyant sur une enquête menée auprès de 1605 jeunes accompagnés par les Missions Locales :

  • Quels sont les parcours initiaux des jeunes en 1er accueil avant l’arrivée à la Mission Locale ?
  • De quelle manière les jeunes accompagnés considèrent-ils la formation professionnelle ?
  • Quel est le profil des jeunes entrés en formation au cours des douze derniers mois ?
35 % des jeunes s’inscrivent à la Mission Locale dans les 6 mois qui suivent leur sortie du système scolaire, et 31% plus de deux ans après (cette proportion est plus importante encore pour les jeunes de zones urbaines).

53% des jeunes en recherche d’emploi ne sont pas inscrits à Pôle emploi, soit 17 341 jeunes en 2017. Parmi les jeunes inscrits à Pôle emploi, 71% ne perçoivent pas d’allocation au titre de l’assurance chômage.

Les secteurs d’activités qui recrutent les jeunes suivis par les Missions Locales sont rarement à plus de 30 % de correspondance avec leur cursus de formation.

Lire l'étude

Ajouter un commentaire sur le site