Tableau de bord Contrats d’apprentissage 2017-2018

L'actualité de Cap Métiers Nouvelle-Aquitaine

Tableau de bord Contrats d’apprentissage 2017-2018

Cap Métiers Nouvelle-Aquitaine publie un tableau de bord sur les contrats d’apprentissage : près de 25 100 contrats d’apprentissage ont été signés pour la campagne 2017-2018 en Nouvelle-Aquitaine. Le dispositif poursuit sa croissance avec la reprise des signatures de contrats (+4,2 % en un an) et la hausse des engagements de la part des employeurs néo-aquitains.
Ces embauches relèvent particulièrement des secteurs d’activités de la Construction et de l’Industrie. Par exemple, les entrées dans le secteur de la construction sont en hausse (+ 9,3 % en un an) ; tandis qu’elles diminuent dans le secteur agricole (- 2 %).

En Nouvelle-Aquitaine, 1 976 formations sont proposées par apprentissage pour un panel de 728 certifications. Les choix de domaines professionnels se révèlent ciblés : les filles se retrouvent plutôt dans les domaines des services aux personnes/social/santé et les garçons davantage dans les domaines de l’industrie, du BTP ou encore du transport.

Près de trois contrats d’apprentissage sur dix préparent à un niveau de qualification dans le supérieur (niveaux I, II, III). C’est notamment le cas pour les domaines professionnels de la Finance, de l’Immobilier et de l’Information.

Dans ce dispositif de l’apprentissage, 60 % s’inscrivent dans un niveau supérieur à celui d’origine et un apprenti sur quatre est bachelier :

  • Les signataires de contrat de niveau V et VI (à l’entrée) se forment principalement aux métiers de bouche.
  • 57 % des bacheliers se réorientent vers des CAP et Bac pro ; alors que l’autre partie démarre une certification de niveau supérieur (30 % en BTS).
  • Les signataires de contrats dans le supérieur (I, II, III) s’orientent vers les métiers des services et de l’ingénierie.
    83 % des apprentis ont réussi leur examen, contre 86 % pour la voie scolaire (session 2017).
La Région Nouvelle-Aquitaine a mis en place une Bourse afin de favoriser le rapprochement entre les employeurs dans leur recherche de futurs collaborateurs et les candidats en recherche de contrat d’apprentissage ou de professionnalisation.

Entre le 1er janvier et le 31 décembre 2018, 12 700 offres de contrats d’apprentissage ont été déposées et 6 600 personnes à la recherche d’un contrat d’apprentissage. Les contrats d’apprentissage dans les domaines de la cuisine et en coiffure sont les plus proposés par les employeurs. Quant aux apprentis, ils sont nombreux à rechercher un contrat en coiffure et dans les soins esthétiques.

En savoir plus : 

Ajouter un commentaire sur le site