Politique de la ville : 1 000 postes « adultes-relais » et 760 postes « Fonjep » supplémentaires

Emploi et insertion professionnelle

Politique de la ville : 1 000 postes « adultes-relais » et 760 postes « Fonjep » supplémentaires

Afin de renforcer le lien social dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville, 1 000 nouveaux postes d’adultes-relais seront déployés en 2019 dans ces quartiers. Le nombre de postes subventionnés par le Fonds de coopération de la jeunesse et de l'éducation populaire (Fonjep) y seront doublés de 760 à 1520.

En Nouvelle-Aquitaine, ce sont 30 postes d’adultes-relais qui seront financés en complément des 178 postes existants et 27 nouveaux postes Fonjep qui s’ajouteront aux 71 postes déjà subventionnés.

Les postes d’adultes-relais sont ouverts aux personnes âgées d’au moins 30 ans, sans emploi et résidant dans un quartier prioritaire de la politique de la ville. Ils permettent d'assurer des missions de médiation sociale et culturelle de proximité. Les priorités sont la médiation enfant-parents, scolaire, la médiation de proximité en soirée et en week-end et l’appui aux conseils citoyens.

Les préfets sont invités à former les adultes-relais au fil de leur parcours et les préparer à la suite de leur carrière afin de favoriser leur sortie du dispositif.

Les postes "Fonjep" sont des subventions fléchées vers des associations qui œuvrent à l’éducation populaire, à la cohésion sociale, et à l’appui au secteur associatif.

Les modalités de déploiement pour 2019 et d’animation de ces deux dispositifs sont présentées dans une instruction ministérielle.
Instruction du 8 février 2018

Ajouter un commentaire sur le site