Un rapport sur l'insertion par l'activité économique

Emploi et insertion professionnelle

Un rapport sur l'insertion par l'activité économique

Devenue l'un des principaux dispositifs de lutte contre l'exclusion et le chômage de longue durée, l'insertion par l'activité économique (IAE) se traduit par la combinaison d'une mise en siuation de travail, d'un accompagnement professionnel et d'un accès à la formation. Fin 2017, elle a concerné plus de 134 000 personnes.

Dans son rapport rendu public le 15 janvier dernier, la Cour des comptes conforte l'existence de ce dispositif et fait des préconisations pour en améliorer les performances. Elle reconnait aux structures de l'IAE un intérêt de cohésion sociale et de développement économique local dans les territoires ruraux et les quartiers prioritaires.

La Cour de Comptes recommande donc d'adapter les financements (qui proviennent essentiellement de l'Etat mais aussi des collectivités locales) et de simplifier la gestion des aides afin d'améliorer le modèle économique des structures de l'IAE, fragile encore aujourd'hui. Les autres préconisations portent sur le renfort des démarches qualité et d'évaluation du dispositif, l'amélioration de la coordination des différents acteurs nationaux et territoriaux de l'IAE, le développement de l'accès à la formation durant le parcours d'insertion ainsi que la professionnalisation des salariés permanents notamment des accompagnateurs socio-professionnels.

Lire la synthèse et le rapport

Ajouter un commentaire sur le site