L'insertion professionnelle des diplômés de l'enseignement supérieur Culture

Emploi et insertion professionnelle

L'insertion professionnelle des diplômés de l'enseignement supérieur Culture

Si un diplômé sur trois poursuit ses études à l'issue de son premier diplôme, les autres entrent sur le marché du travail et 87 % d'entre eux sont toujours en activité 3 ans après l'obtention du diplôme de fin de cursus.

Cependant les disparités d'insertion et de conditions de travail existent. Les diplômés de l'architecture, au contraire de ceux des arts plastiques, s'insèrent plus facilement et sont mieux rémunérés. Par exemple, seuls 38 % des diplômés dans le domaine de l'art accèdent à un premier emploi en lien avec leur diplôme en moins d'un an contre 85 % des diplômés du design.

Parmi les réponses données par les diplômés interrogés, les difficultés d'insertion sont liées principalement au manque d'offres d'emploi en adéquation avec le diplôme, au manque de réseau professionnel et à la formation insuffisante ou non adaptée. C'est pour cela aussi qu'une part non négligeable de diplômés, notamment des filières du spectacle vivant et des arts plastiques, s'expatrie et travaille à l'étranger.

Consulter l'étude


Ajouter un commentaire sur le site