Rapport Borloo sur les quartiers prioritaires de la ville : des propositions pour lutter contre l’illettrisme

Emploi et insertion professionnelle

Rapport Borloo sur les quartiers prioritaires de la ville : des propositions pour lutter contre l’illettrisme

L’ancien ministre de la Ville, Jean-Louis Borloo, a remis le 26 avril 2018, au Premier ministre un rapport sur les quartiers prioritaires de la ville (QPV).
Ce rapport liste 19 programmes de travail et de nombreuses mesures dont certaines concernent le monde de l’entreprise et l’emploi.

Jean-Louis Borloo souhaite un « plan national pour gagner la bataille contre l’illettrisme et l’illectronisme, former aux savoirs de base ».
Il préconise que des plates-formes uniques soient créées dans chaque territoire. Habilitées au titre du conseil en évolution professionnelle, elles seraient chargées de d’accueil des publics, de l’évaluation des niveaux de compétences, de l’orientation vers le parcours le plus adapté selon des procédures harmonisées qui permettraient de mesurer l’impact des actions.
Le développement d’une offre de formation adaptée qualitativement et quantitativement aux besoins des publics doit être une priorité qui doit être portée par l’ensemble des acteurs.

Ce plan national serait fondé sur une démarche globale qui organise des parcours allant du repérage des publics à la délivrance d’une nouvelle certification dénommée Clé@venir, valorisant les acquis dans les trois premiers domaines de la certification CléA (communiquer en français, utiliser les règles de base de calcul et les techniques de la communication numérique), tout en mobilisant les compétences acquises en milieu professionnel dans la perspective d’une certification CléA complète.

Concernant l’accès à l’emploi, le rapport préconise notamment, pour le secteur public, que 50 000 apprentis soient recrutés en 3 ans dans les QPV, avec un objectif global de 1,5 % d’apprentis dans les quartiers.

Il recommande de déployer massivement les formations et les parcours adaptés : POE, dispositifs « deuxième chance » (Epide et E2C) et de définir, avec les agglomérations et les Régions, des plans d’actions territorialisés. Il propose de créer 45 000 parcours de service civique, d’alternance et d’emploi.

Enfin, il fait un zoom particulier sur deux secteurs qui recrutent : la défense nationale et les services à la personne.

Consulter l'intégralité du rapport

Ajouter un commentaire sur le site