Répondre aux besoins en compétences dans les métiers du numérique

Formation tout au long de la vie

Répondre aux besoins en compétences dans les métiers du numérique

Lancée dans le cadre du Plan France Relance, la nouvelle feuille de route de la Grande école du numérique (GEN) a été présentée par la ministre du Travail et le secrétaire d’État à la Transition numérique le jeudi 20 mai 2021. Elle s’articule autour de quatre actions phares :

  • Un marché public de services de formations inclusives aux métiers du numérique au bénéfice des personnes à la recherche d’un emploi (financé par l’État dans le cadre du PIC).
  • Un appel à labellisation
  • Un appel à Projets Innovation, pour valoriser les projets innovants
  • Un observatoire national de l’offre de formation et des compétences numériques 
Ces actions seront déployées par la GEN sur l’ensemble du territoire français afin de former 10 000 apprenants supplémentaires d'ici fin 2022. Ces parcours prépareront aux métiers de développeur web, web designer, technicien de système réseau, technicien en assistance informatique et monteur raccordeur en fibre optique.

Les formations aux métiers du numérique mises en place par la GEN s’adressent en priorité aux jeunes éloignés de l’emploi et de la formation, aux femmes et aux publics issus des quartiers prioritaires de la politique de la ville.

Attribué pour une durée de 3 ans, le label « Grande École du Numérique » fédère un réseau de formations aux métiers numériques ouvertes à tous. Aujourd’hui la GEN souhaite enrichir cette offre pour former notamment aux métiers émergents ou en tension dans les territoires.
Le nouvel appel à labellisation donnera la priorité aux formations :
  • qui s’implantent dans des QPV et dans les zones de revitalisation rurale (ZRR), avec un objectif de 30 % d’apprenants résidant dans un QPV ou une ZRR ;
  • accueillant une part importante de publics féminins, avec un objectif de 30% de femmes dans ces formations.
En savoir plus et accéder au cahier des charges 

L’appel à projets Innovation a pour objectif de favoriser l’émergence de projets innovants à destination des publics cibles de la GEN : mieux les atteindre, les former, les accompagner socio-professionnellement et les insérer sur le marché du travail.
Cela peut concerner non seulement une innovation technologique de produit ou de procédé mais aussi une innovation d’organisation liée, par exemple, à la numérisation ou à l’interconnexion.

Ces projets doivent présenter une innovation dans au moins l’une des quatre thématiques suivantes : 1. le recrutement et la sélection des publics cibles de la GEN ; 2. l’ingénierie pédagogique ; 3. l’accompagnement socioprofessionnel ; 4. l’insertion professionnelle.

Cloture des candidatures : le 30 septembre
En savoir plus sur le marché 

L’observatoire national de l’offre de formation et des compétences numériques analyse les besoins en compétences numériques dans les régions. Ses travaux seront complétés par un observatoire national quantitatif, qualitatif et prospectif.

Ajouter un commentaire sur le site