Contrat d’Engagement de Service Public des jeunes suivant des études médicales et dentaires

Compétences et besoins de l'économie

Contrat d’Engagement de Service Public des jeunes suivant des études médicales et dentaires

Les étudiants en médecine peuvent conclure un Contrat d’Engagement de Service Public (CESP) lorsqu'ils exercent comme jeunes médecins dans des spécialités et des lieux d’exercice fragiles où la continuité des soins est menacée.

Les signataires bénéficient d'un accompagnement individualisé et perçoivent une allocation jusqu’à la fin de leurs études. Ils s’engagent à consacrer leur activité de soins, dans un ou plusieurs lieux d'exercice situés dans des zones caractérisées par une offre de soins insuffisante ou des difficultés dans l'accès aux soins.

Suite à la loi Santé de 2019, les conditions de passation et d'exécution d'un CESP sont redéfinies, notamment la procédure de sélection des candidats, les engagements des signataires, la procédure en cas de non-respect des engagements ou de rupture du contrat.

Le CESP est désormais destiné aux étudiants de 2ème et 3ème cycles des études médicales et dentaires, et à certains praticiens diplômés hors Union européenne autorisés à poursuivre un parcours de consolidation des compétences en médecine ou en odontologie.
Décret n° 2020-268 du 17 mars 2020

Ajouter un commentaire sur le site