Réflexion autour d'un plan d'action de développement de la VAE

Formation tout au long de la vie

Réflexion autour d'un plan d'action de développement de la VAE

Partant du constat que le dispositif de Validation des acquis de l'expérience (VAE) est trop peu utilisé, Claire Khecha, directrice générale de l'Opérateur de compétences (Opco) de la Construction Constructys, David Rivoire, président de VAE Les 2 Rives basé à Paris, et Yanic Soubien, ancien vice-président de la région Basse-Normandie, ont été missionnés le 19 décembre 2019 par cinq ministres pour "identifier les points de blocage" du système de validation des acquis de l’expérience (VAE) et "formuler des propositions d’évolutions concrètes".

La lettre de mission qui leur a été adressée précise des axes de réflexion à privilégier :

  • Comment augmenter le nombre de VAE en France en fluidifiant le dispositif ?
  • Comment mieux utiliser la VAE pour répondre aux problématiques de l’adaptation des compétences des personnes occupant des emplois menacés, de l’insertion dans l’emploi des personnes en difficultés, des décrocheurs scolaires… ?
  • Comment faciliter la VAE pour les personnes ayant acquis des compétences dans leurs pratiques bénévoles ?
  • Comment encadrer et renforcer les pratiques d’accompagnement pour diminuer les abadons et augmenter le taux de réussite ? Comment mieux valider les validations partielles par bloc de compétences ?
  • Comment mieux mobiliser les nouvelles pratiques de digitalisation au service du dispositif ?
  • Comment financer le dispositif afin de le rendre efficace ? .......
Dans le cadre de cette mission, ils seront amenés à rencontrer les ministères certificateurs, les acteurs de la formation professionnelle et de la VAE, les services pour l’emploi (Pôle emploi, les Régions, les Missions locales) ainsi que les entreprises.

Ajouter un commentaire sur le site