Nouvelles modalités d’accès aux études de santé

Orientation et parcours

Nouvelles modalités d’accès aux études de santé

Les modalités d’admission dans les formations de médecine, de pharmacie, d'odontologie et de maïeutique sont modifiées par deux décrets et un arrêté publiés au journal officiel du 5 novembre 2019.

La Première Année Commune aux Etudes de Santé (PACES) qui était la voie d’admission quasi exclusive vers ces formations est supprimée. À partir de la rentrée universitaire 2020, toutes les universités mettront en place de nouvelles modalités d’accès aux études de santé.

Les futurs étudiants pourront ainsi choisir entre plusieurs parcours prévus pour leur permettre, une fois étudiants, de candidater deux fois dans les études de santé, après une, deux ou trois années de premier cycle :

  • Une licence avec une option « accès santé » (L. AS) qui pourra être proposée par des universités n’ayant pas de faculté de santé afin de mieux répartir l’offre de formation dans tous les territoires. S’il est admis en santé l’étudiant rejoindra en deuxième année une faculté de santé.
  • Un parcours spécifique « accès santé » avec une option d’une autre discipline (PASS) qui sera proposé uniquement dans les universités ayant une faculté de santé. L’étudiant choisira au sein de ce parcours une option qui lui permettra de poursuivre en deuxième année de licence s’il n’est pas admis dans une filière de santé.
Dans certaines universités, il sera également possible de candidater aux études de maïeutique, médecine, odontologie, pharmacie à partir d’autres formations en santé, notamment celles dispensées par un Institut de Formation en Soins Infirmiers (IFSI).

Des mesures transitoires vont assurer aux étudiants admis en PACES à la rentrée 2019 la possibilité d’un redoublement et un contingent spécifique de places dans les formations de santé.

Le numérus clausus fixé nationalement est également supprimé et les universités pourront, en lien avec les Agences Régionale de Santé, définir le nombre d'étudiants qu'elles admettent dans les différentes filières.

Consulter le décret n°2019-1125, le décret n°2019-1126 et l’arrêté du 4 novembre, publiés au journal officiel du 5 novembre 2019.

Ajouter un commentaire sur le site