Référents handicap dans la fonction publique de l'Etat

Entreprise et aides aux employeurs

Référents handicap dans la fonction publique de l'Etat

Tout agent a le droit de consulter un référent handicap, chargé de l'accompagner tout au long de sa carrière et de coordonner les actions menées par son employeur en matière d'accueil, d'insertion et de maintien dans l'emploi. La fonction de référent handicap peut être mutualisée entre plusieurs employeurs publics (voir notre actu).

Une circulaire précise la fonction de référent handicap dans la fonction publique de l'Etat et notamment ses missions :

  • Favoriser l'insertion, le maintien dans l'emploi et accompagner les agents en situation de handicap tout au long de leur carrière, notamment pour leurs mobilités et progression professionnelle.
  • Suivre, à l'échelle de leur service, les actions de l'employeur en matière d'accueil, d'insertion et de maintien dans l'emploi des agents en situation de handicap notamment en matière de ressources humaines, de communication voire d'élaboration et de suivi de la politique handicap.
  • Informer et communiquer sur les handicaps, les dispositifs mobilisables et les actions réalisées par l'employeur.
  • Contribuer à la gestion administrative et financière de la politique d'inclusion des personnes handicapées le cas échéant dans le cadre des partenariats conclus avec le FIPHFP.
  • Favoriser le recrutement des personnes en situation de handicap.
Les référents handicap doivent, lors de leur prise de poste ou à défaut, dans l'année suivant leur désignation, un parcours de formation adapté à leur profil, leurs compétences et leur expérience professionnelle.

Leur engagement professionnel et les compétences qu’ils acquièrent doivent être reconnues et valorisées.

Circulaire du 17 mars 2022

Ajouter un commentaire sur le site