« Destination France » : un plan pour renforcer et pérenniser les emplois et les compétences du Tourisme

Compétences et besoins de l'économie

« Destination France » : un plan pour renforcer et pérenniser les emplois et les compétences du Tourisme

Le tourisme est un secteur économique stratégique pour la France. Or les entreprises du tourisme peinent à recruter, révélant une attractivité des métiers du tourisme en berne.

Pour faire de l'Hexagone la première destination touristique mondiale durable d’ici 2030, Jean Castex a présenté, le 20 novembre 2021, le plan « Destination France » qui fixe une trajectoire de rebond et de transformation du secteur touristique, touché de plein fouet par la pandémie.

Ce plan se concentre sur 4 axes :
  1. Conquête et reconquête des talents ;
  2. Renforcer la résilience du secteur et accompagner sa montée en qualité ;
  3. Engager la transformation durable du secteur ;
  4. Préserver et mettre en valeur le patrimoine sur l’ensemble du territoire.
L’axe 1 vise à renforcer et pérenniser les emplois et les compétences du secteur afin d’améliorer l’attractivité des métiers. Et pour remédier à la pénurie de main d’œuvre, il prévoit le lancement d’une campagne nationale de communication et l’institution d’une semaine des métiers du tourisme pour valoriser les métiers et carrières du secteur, notamment auprès des jeunes : des événements de découverte des métiers seront proposés aux collégiens, lycéens, étudiants, apprentis et demandeurs d’emploi. Parallèlement des actions de recrutement et de promotion des opportunités de formation seront organisées par Pôle emploi, en lien avec les entreprises, pour permettre aux personnes en recherche d’emploi d’aller à la rencontre de leur futur employeur.

Une des mesures annoncées est également de déployer des guichets d’accueil et d’orientation des saisonniers (emploi, statut, logement, mobilité…) dans les territoires touristiques : les services de l’Etat soutiendront notamment en ingénierie le développement de ces nouveaux guichets portés par les collectivités territoriales et les employeurs, dans les zones touristiques où ils sont encore absents, afin de favoriser leur recrutement et leur fidélisation.

S’agissant de l’accès à la formation, le plan prévoit de créer un réseau d’excellence des écoles et formations du tourisme chargé de renforcer et de rendre attractives et visibles les formations du tourisme, permettant la création de 400 places d’étudiants entre 2022 et 2024, de Bac+1 à Bac +5.

Plus d’infos sur « Destination France »

Ajouter un commentaire sur le site