Nouvelle prolongation de l’aide exceptionnelle pour l’embauche de jeunes en alternance

Entreprise et aides aux employeurs

Nouvelle prolongation de l’aide exceptionnelle pour l’embauche de jeunes en alternance

L’aide exceptionnelle à l'embauche d’apprentis mise en place dans le cadre du plan de relance en juin 2020 (voir notre article) a de nouveau été reconduite jusqu'au 30 juin 2022 (initialement le 31 décembre 2021).

Ainsi, les employeurs qui recrutent entre le 1er mars 2021 et le 30 juin 2022 un jeune reçoivent, pour la première année d'exécution du contrat d’apprentissage (voir notre fiche technique) ou de professionnalisation (voir notre fiche technique) , une prime de 5 000 euros pour les apprentis mineurs ou de 8 000 euros pour les apprentis de 18 ans ou plus. Cette prime vaut pour tous les contrats en alternance du CAP au Master.

Elle est versée sans condition aux entreprises de moins de 250 salariés.

Pour les contrats signés à compter du 1er janvier 2022, les entreprises d’au moins 250 salariés devront respecter leur quota d'alternants de 5% minimum au 31 décembre 2023. A défaut, elles devront rembourser cette aide exceptionnelle.

Elles devront adresser à l’Agence de Services et de Paiement (ASP), au plus tard au 31 mai 2024 une déclaration sur l'honneur attestant du respect de cet engagement.

Décret n° 2021-1468 du 10 novembre 2021

Ajouter un commentaire sur le site