La lutte contre la pauvreté au temps du coronavirus

Emploi et insertion professionnelle

La lutte contre la pauvreté au temps du coronavirus

Le comité d’évaluation de la Stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté publie une note d'étape faisant le point sur les impacts de la crise du coronavirus et du premier confinement sur les plus démunis. Il exprime un certain nombre de points d’attention et de recommandations pour la période à venir.

La situation actuelle sur le marché du travail se rapproche de celle d’avant-crise et les craintes relatives à l’évolution du chômage ou des faillites ne sont pas confirmées, les deux s’inscrivant en baisse par rapport à la situation pré-crise, ce qui ne préjuge pas la situation lorsque les dispositifs d’aides auront été réduits.

Les mesures pour l’emploi, notamment des jeunes, et de soutien des indépendants ont permis de limiter les effets de la crise pour ces populations. Le choc économique provoqué par la crise sanitaire a eu des effets disparates en matière d’emploi selon les territoires.

Parmi les recommandations, on notera que :
  • la reprise économique en cours ne doit pas faire oublier que la crise sanitaire a souligné et accentué des inégalités existantes et renforcé la précarité, que ses effets à moyen et long terme ne sont pas encore connus et que la situation sur le marché du travail en sortie de crise présente des risques potentiels en termes de précarité et de pauvreté.
  • il faut veiller à la mise en œuvre sur tous les territoires de l’obligation de formation et à l’atteinte de ses objectifs. Les effets des réformes en 2021 de l’assurance chômage et des APL sur la situation de publics déjà fragilisés par la crise sanitaire, notamment les jeunes, doivent être surveillés.
A lire aussi le bilan d'étape national de la stratégie pauvreté du ministère de la solidarité et de la santé pour en savoir plus sur les avancées, les chantiers en cours, les mesures exceptionnelles ou à plus long terme.

Ajouter un commentaire sur le site