700 000 postes à pourvoir dans le secteur des particuliers employeurs et de l’emploi à domicile

Compétences et besoins de l'économie

700 000 postes à pourvoir dans le secteur des particuliers employeurs et de l’emploi à domicile

Les branches des assistants maternels et salariés du particulier employeur ont entrepris en 2018 une démarche d’Engagement de Développement de l'Emploi et des Compétences (EDEC) sectoriel soutenue par le Plan d’Investissement dans les Compétences (PIC).
Ces branches ont également porté un contrat d’études prospectives (CEP), soutenu par la DGEFP, pour initier une réflexion sur l’évaluation des besoins en emploi et définir des actions et préconisations.

Ce projet, qui s’est achevé fin 2020, fait l’objet d’une publication par IPERIA, qui annonce que plus de 700 000 postes seront à pourvoir dans moins de 10 ans du fait des départs à la retraite d’une majorité de salariés. La pyramide des âges annonce un déséquilibre dans la cohorte et une perte de ressources qui entraîne des pénuries de main d’œuvre. En parallèle, dans les métiers du vieillissement, des créations d’emplois importantes sont annoncées en raison des tendances démographiques.

Les dispositifs de professionnalisation au service des salariés et des particuliers employeurs ont massivement encouragé le départ en formation des salariés : 5 700 en 2009 à plus de 64 000 en 2019. En complément, plus de 27 000 titres ont été délivrés par IPERIA, certificateur des trois titres "Assistant maternel/Garde d’enfants", "Employé familial" et "Assistant de vie dépendance", de niveau 3, portés par les branches et réinscrits au RNCP en juin 2020.

De ces travaux, 13 préconisations ont émergé. Elles constituent un canevas autour de la valorisation des métiers et de la reconnaissance des compétences. Sept d’entre elles concernent directement le champ de la formation.

  • Intégrer les mutations technologiques dans l’accompagnement des personnes en situation de dépendance
  • Valoriser la polycompétence du métier d’employé familial par la certification
  • Renforcer la qualification chez les professionnels de l’accueil individuel
Veiller et anticiper les nouvelles certifications indispensables pour l'évolution des parcours professionnels par :

  • La formation des professionnels qui travaillent en maison d’assistants maternels, une forme d’exercice du métier qui continue son essor
  • La reconnaissance des compétences de coordination au domicile en cas de multi-interventions
Faire rayonner les métiers et les emplois du secteur par :

  • Un accompagnement personnalisé et pérenne du binôme salarié/particulier employeur
  • L’acquisition et la certification des compétences par un contenu pédagogique innovant
  • La mobilisation des acteurs locaux de l’emploi et de la formation
  • L’ouverture de nouvelles perspectives de promotion des formations et métiers à l’issue de la crise sanitaire grâce au distanciel
  • Réinterroger les canaux de recrutement et la mise en relation grâce aux outils numériques
  • Agir auprès des publics plus éloignés du monde du travail en créant des parcours adaptés
  • Intégrer la mixité des publics (salariés, demandeurs d’emploi...) dans les parcours de formation pour un enrichissement de la dynamique collective
  • Etudier les nouvelles trajectoires individuelles des salariés et en accompagnant les transitions vers le secteur par les mobilités inter et intrasectorielles.
En savoir plus

Ajouter un commentaire sur le site