Enquête BMO 2021 : Plus de 52% des projets de recrutement jugés difficiles en Nouvelle-Aquitaine

Compétences et besoins de l'économie

Enquête BMO 2021 : Plus de 52% des projets de recrutement jugés difficiles en Nouvelle-Aquitaine

L’enquête « Besoins en Main-d’œuvre (BMO) » 2021 réalisée par Pôle emploi montre qu’après une année 2020 marquée par une crise et une baisse des recrutements, l’amélioration de la situation sanitaire pourrait mener à une reprise des recrutements pour la deuxième partie de l’année 2021. Avec 2 723 000 projets, les intentions d’embauche en entreprises progressent, au niveau national, de 30 000 par rapport à 2019 (+1,1 %).

Consulter les résultats nationaux (et la synthèse)  

Pour la région Nouvelle-Aquitaine, l’enquête annonce près de 297 000 projets de recrutement : plus de 165 000 (56%) non saisonniers et près de 132 000 saisonniers (44 %). Près de 30% des entreprises envisagent de recruter.

20% des projets de recrutement sont issus du secteur de l'industrie agroalimentaire et de l'agriculture. Dans les Services, le sous-secteur de la Santé Humaine et action représente 14,7% des intentions d’embauche pour 2021, soit 43 541 projets (+23,5%).
Parmi les métiers (hors saisonniers) les plus recherchés en Nouvelle-Aquitaine par les entreprises :

  • Agents d’entretien de locaux (y compris ATSEM) • Aides à domicile et aides ménagères
  • Aides, apprentis, employés polyvalents de cuisine
  • Aides-soignants (médico-psycho., auxil. puériculture, assistants médicaux…)
  • Ouvriers non qualifiés de l’emballage et manutentionnaires
  • Employés de libre-service
  • Infirmiers, cadres infirmiers et puéricultrices
  • Agents de services hospitaliers
  • Secrétaires bureautiques et assimilés
  • Ouvriers non qualifiés du second œuvre du bâtiment (peintres…).
Les « Viticulteurs, arboriculteurs salariés, cueilleurs », « Agriculteurs salariés, ouvriers agricoles » et « Serveurs de cafés, de restaurants » sont les trois premiers métiers en nombre de projets de recrutement saisonniers.

Plus de 52% des projets de recrutement sont jugés difficiles à pourvoir par les entreprises en Nouvelle-Aquitaine et notamment pour des postes de : Aides-soignants (74% des projets de recrutement sont difficiles) Aides à domicile et aides ménagères (80 %) Infirmiers, cadres infirmiers et puéricultrices (79 %) Cuisiniers (63%) Ouvriers non qualifiés des industries agroalimentaires (66%)

Consulter le rapport régional intégral (plus de résultats sur les départements, les bassins d’emploisles métiers ou les secteurs)

Pôle emploi précise dans les résultats de l’enquête principale BMO 2021 que les effets de la crise due au coronavirus sur l’activité des entreprises sont très différents selon les secteurs ; certains secteurs continuant d’être très touchés, contraints par une obligation de fermeture. Par conséquent les anticipations de besoins de main d’œuvre pour 2021 sont à considérer avec prudence.

Ajouter un commentaire sur le site