Intensifier l'accompagnement régional et accélérer les transitions avec les territoires

Compétences et besoins de l'économie

Intensifier l'accompagnement régional et accélérer les transitions avec les territoires

La crise du Covid -19 a impacté fortement et durablement l’ensemble de la Nouvelle-Aquitaine. Son impact pour les territoires diffère de la crise de 2008 qui avait été observée dans les diagnostics territoriaux établis par la Datar. La Nouvelle-Aquitaine est la troisième région ayant le moins souffert (baisse de 1,21% de l’emploi à fin septembre contre une baisse de 1,58% France entière), derrière les Hauts-de-France et la Bretagne.

Aussi, la Région a réaffirmé son engagement aux côtés des territoires avec une expérimentation sur 5 territoires de contractualisation, l’objectif étant de favoriser l’émergence de solutions durables.

Structurée autour des transitions écologiques et énergétiques, cette coopération Région/territoires a donné lieu à l’élaboration d’un document d’orientations pour chacun des 5 territoires engagés dans l’expérimentation : on notera Grand Bergeracois avec le club d’entreprises cluster B notamment, l’élargissement du Programme Alimentaire territoriale à l’échelle du périmètre du contrat de la Rochelle Ré Aunis favorisant ainsi les solidarités urbain-rural, la Vallée de la Dordogne corrézienne et sa gestion durable de la forêt, notamment par des indicateurs suivis de la biodiversité et lauréate de l’appel à projets NOTT (Nouvelle Organisation Touristique Territoriale), ou encore le territoire Haute Lande Armagnac et son travail de préfiguration d’une doctrine en matière de gestion économe du foncier, en lien avec le PNR.

Enfin, la Région entend lancer avec l’ADI une expérimentation relative à l’attractivité territoriale. En effet, les territoires de Nouvelle-Aquitaine ne sont pas tous armés pour faciliter l’installation d’investisseurs et de projets générateurs d’emplois.

3 territoires ont été identifiés pour bénéficier d’une expérimentation : 
Il s’agit de territoires avec lesquels la Région a engagé des études ou des démarches sur le sujet de l’attractivité et qui ont des caractéristiques complémentaires (un territoire rural et deux agglomérations de taille intermédiaire). Cette expérimentation devrait permettre de tester un processus d’accompagnement allant d’un diagnostic flash (état des lieux sur les capacités d’accompagnement du territoire à l’installation d’actifs et d’activités économiques) jusqu’à l’élaboration d’un programme d’actions dédié.

Ajouter un commentaire sur le site